Revenir en haut
Aller en bas



 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexionDiscord

Partagez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Alek Wonderland
Alek Wonderland
✣ Date d'inscription : 01/01/2019
✣ Lettre d'amour : 68
✣ Emploi/Études : DJ
✣ Age : 23
✣ Orientation sexuelle : Hétéro
✣ Banque : 668

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 3 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Dim 1 Sep - 0:31

Put your hands... Clap your hands... I am in !
Candelaria & Alek
Comment on se retrouve dans cet espace réduit où, au final, on a plus de liberté que contre le zinc à siffler nos consommations ? Beaucoup trop facilement. Premier soir, et tout ce qui nous importe c'est de le vouloir. Ma main dans tes vêtements comme mes pensées dans les tiennes. Ma main sur ta peau comme tes mots sur les miens. Première étape comblée, l'attirance est presque à son comble. Tu as trouvé la solution qui ferait l'affaire pour ce soir, faute de mieux. Le lieu le plus proche où l'intimité nous satisferait pour combler notre unique envie commune d'aller jusqu'au bout. Nous passons à côté de l'avant dernière chance de faire marché arrière comme nous nous faufilions entre ces gens sans qu'ils ne nous remarquent. Pourtant mes doigts qui ont refermé le bouton de ton pantalon te tirent encore légèrement enfuis par-delà ta ceinture pendant que tu t'accroches à mon bras ou ma chemise qui se froisse à ton poing qui la serre pour ne pas perdre mon sillage parmi la foule qui a le regard ailleurs. La même emprise que tu as placée sur mon entrejambe en poussant mon excitation à nous imaginer déjà dans ce lieu. C'était il y a une minute à peine, le temps d'arriver vers l'entrée et de négocier au mieux - c'est-à-dire au meilleur moment où personne ne prenait vraiment attention - que je franchisse le panneau des toilettes pour femmes, pourvues uniquement de cabinets et donc avec plus de probabilité d'y trouver le strict minimum de tranquillité pour... continuer l'exploration de ton corps, d'abord et encore de mes mains. Elles accompagnent tes hanches à s'adosser contre la paroi mitoyenne, élargissent le bas de ton haut avec fermeté et remontent chacune se clipser aux bords de ce foutu décolleté vertigineux. Depuis une heure j'ai attendu avec de plus en plus de motivation à en découvrir plus que les fins traits d'une petit partie des courbes de ton buste. Ton vêtement est un rideau pour mes mains qui écartent toute gêne à mes yeux pour enfin admirer, les bretelles tombant de tes épaules, cette poitrine entière que je soupèse et pour laquelle je prends du recul dans la contemplation. « Magnifiques. » Mes yeux se perdent à naviguer entre tes deux seins, puis sur ton visage et ces joues dont une rougeur plus prononcée me ferait divaguer davantage. Ton regard est quelque chose qui, malgré le silence, me parle, me lit mes droits et m'enivre bien plus qu'une rondelle de citron dans un verre de Pepsi. Je me sens nu à travers ton regard, mais tu es toute réalité reconsidérée moins habillée que moi depuis que ton haut s'est effeuillé à m'offrir une nouvelle partie de ton corps en partage. Il en reste ; j'y arriverai. Je reste attristé de n'avoir que deux mains que je veux replonger vers un ailleurs, mais je n'en ai pas terminé avec ta poitrine. Loin de là. D'un calibre parfait à mon goût, tes seins sont devenus mon tableau préféré à contempler. Nulle part je ne vois d'interdiction de toucher, alors je m'y donne à cœur joie et les pétris aussi chaleureusement l'un que l'autre. Ma bouche quant à elle ne peut pas honorer les deux en simultané et choisis de fondre pour ton sein gauche qu'elle couvre de petites auréoles de baisers sur son contour pour se rapprocher du centre et laisser ma langue nourrir mon appétit pour cette zone réputée pour durcir au diapason des émotions charnelles, tout comme mon entrejambe tend l'élastique de mes pantalons depuis nos derniers échanges l'un collé à l'autre. Je voudrais mes lèvres et mes doigts partout sur toi, en même temps, en préliminaire à l'union parfaite de notre désir ultime. Mes yeux fermés sur cette image trop idyllique, j'aspire ton mamelon entre mes incisives. J'en pince pour toi, et je ne manquerai pas de chérir ton autre sein dans mon autre main qui n'a cessé de le malaxer et m'aider à le porter vers ma bouche. J'ose un bref regard vers toi en dévorant ton cou, avant de reprendre d'ici même pas deux secondes. Tu te doutes de ce qui suivra, et puis des choses plus que sérieuses...

@Candelaria Rodriguez
CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas

Candelaria Rodriguez
Candelaria Rodriguez
✣ Date d'inscription : 29/01/2019
✣ Lettre d'amour : 101
✣ Emploi/Études : Étudiante
✣ Age : 22
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 1190

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 3 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Sam 14 Sep - 14:39

Une péniche arrive à contresens ...
Alek  & Candelaria
Les toilettes ne sont pas idéales, mais Candelaria n'a plus aucun contrôle sur ses désirs. La jeune femme le veut, veut sentir ses mains et ses lèvres sur son corps. Dès qu'il ouvre le haut de la jeune femme, elle aimerait lui arracher le haut. Depuis quelque temps, déjà, elle avait hâte de laisser parler les actions d'elle-même. « Magnifiques. » La jeune femme aime toujours recevoir des compliments, même s'il s'agit d'une partie de son corps. Un léger gémissement peut être entendu de Candelaria dès qu'Alek commence à prendre soin de ses seins. Non, la jeune femme ne l'interdit pas, elle l'apprécie visiblement. À chaque contact, elle ressent comment son corps se donne de plus en plus à lui. Candelaria sent à chaque contact que ses mamelons durcissent. Lentement, elle laisse glisser ses mains sous le haut d'Alek et lui indique qu'elle veut qu'il l'enlève. Il est injuste qu'elle seule soit topless. Candelaria veut toucher sa peau. Elle veut lui faire plaisir. Elle veut savoir ce qu'il aime. Lentement, Candelaria laisse ses mains se diriger vers la ceinture d'Alek. La brune est certaine que son pantalon risquait d’exploser. La jeune femme veut lui apporter un peu de soulagement. Son regard est rempli de désir. Envie de lui, de ses mains, de son corps.



@Alek Wonderland

_________________

Destiny
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Alek Wonderland
Alek Wonderland
✣ Date d'inscription : 01/01/2019
✣ Lettre d'amour : 68
✣ Emploi/Études : DJ
✣ Age : 23
✣ Orientation sexuelle : Hétéro
✣ Banque : 668

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 3 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Mar 17 Sep - 22:41

Put your hands... Clap your hands... I am in !
Candelaria & Alek
Je me demandais quand tes mains allaient se mettre en route, pensant même que derrière ton attirance si manifeste sous l'effet de la musique rythmée tu aurais plus de mal à concrétiser une fois le poisson ayant mordu à l'hameçon. Je viens seulement de croquer ce second téton pointu avec autant d'ardeur que l'autre si pas plus encore, et tes intentions m'ordonnent de m'en séparer pour te laisser remonter le pli de mon tee shirt jusque sous mon cou. Je t'aide à m'en débarrasser, les bras en l'air et mes épaules qui s'abaissent pour quitter ce vêtement lâché dans mon dos. Il peut terminer à terre, on s'en fout. J'inspire un grand trait d'oxygène devant ton regard qui trace les lignes de mon torse sous le suivi de ton index vers le bas. Je me suis arrêté sans reprendre mes activités sur ta poitrine, épris de tes yeux concentrés sur le dessin de mes trapèzes, mes pectoraux et mes abdominaux avant de croiser ma ceinture qui t'empêche de progresser toujours un peu plus bas. Ton visage surprend le mien. Te mordrais tu la lèvre, intimidée par une éventuelle prise de décision sur le sort à provoquer à un endroit que je ne te refuse pas de t'y intéresser ? Ma tête penche vers l'avant. Uniquement pour t'autoriser tout ce que tu veux sur l'instant. Surtout si c'est pour me procurer du plaisir, n'hésite pas une seconde de plus ou le contrôle des opérations revient aussi vite à mes mains. Elles s' immiscent par-dessous ton haut et grimpent le long de ton ventre à l'inverse de ton parcours sur le mien. Tes seins deviennent mes prisonniers et je les torture de différents mouvements de rotation dans tous les sens. L'accès dégagé au trésor renfermé derrière la fermeture de mon pantalon, que tes mains cherchaient probablement à atteindre, j'abandonne tes rondeurs supérieures pour me rabattre moi aussi sur le serrage autour de ta taille. Je sépare sous tous les angles le moulage qui détient toujours le bas de ton corps et pousse avec beaucoup moins de retenue que contre le bar cette couche qui s'arrête à mi-cuisse dans ma motivation à dévoiler toute ton intimité, seul fruit qui saura servir de sacrifice au désir que tu me procurés. Peut-être ton sous-vêtement préserve toujours ton entrée la plus réservée, et j'espère être un VIP autorisé à franchir cette zone privilégiée. Et pas uniquement de mes doigts qui actuellement se fraient un passage entre tes fesses, flirtant avec ce dernier vestige de pudeur, une notion en voie de disparition sur nos peaux, la tienne recouverte de lambeaux là où c'est accessoire. Tes mains comprennent tout de suite que l'idée a repris de plus grandes proportions, alors que d'une main j'essaie de te faire plier la jambe en voulant soulever ta cuisse afin de me loger au plus près. Sans succès, ton pantalon contraignant ma volonté. Je te tire contre moi par le bassin, et ne cache plus rien de comment je veux que cette soirée finisse. Dans les toilettes c'est sûr. En toi aussi. Clairement. Les négociations sont terminées, sauf pour la position qui doit encore se résoudre. A se laisser faire l'un l'autre, ça se coordonnera naturellement. Je n'ai aucune crainte par rapport à cela...

@Candelaria Rodriguez
CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas

Candelaria Rodriguez
Candelaria Rodriguez
✣ Date d'inscription : 29/01/2019
✣ Lettre d'amour : 101
✣ Emploi/Études : Étudiante
✣ Age : 22
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 1190

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 3 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Mer 25 Sep - 21:50

Une péniche arrive à contresens ...
Alek  & Candelaria
Alek lui plaît. Il a l'air en forme. Chaque contact est électrisant. Le jeune homme, ressent-il la même chose ? Alors que les mains d'Alek se dirigent de nouveau vers ses seins, on peut entendre un doux gémissement d'elle. La brune adore quand on touche ses seins. La jeune femme ne peut plus vraiment penser. Son corps et son désir prennent le dessus sur sa pensée. Pourquoi un étranger peut la rendre si folle ? Candelaria ne peut pas le comprendre et ne l'essaie aussi plus. Candelaria veut le sentir. Le sentir la pénétrer et lui faire perdre la tête. La brune ne veut pas seulement sentir ses doigts en elle. Non, elle veut le sentir en elle. Lorsqu'il essaie de plier sa jambe pour se rapprocher d'elle, elle est déçue un instant que ça ne marche pas. Quand il eut rapproché Candelaria de lui, on entendit un autre gémissement d'elle. Ses mains trouvent lentement leur chemin et ouvrent son pantalon. Elle a ouvert sa braguette aussi loin que possible, puis glissa sa main sous le boxer du jeune homme. D'une main, elle cherchait son sexe. Lentement, elle serre ses doigts autour de son sexe et se met immédiatement à faire des va-et-vient. Quand elle a réalisé qu'il devenait de plus en plus dur, elle lui a donné une certaine ampleur. Elle serra et desserra ses doigts autour de son sexe en alternance. Candelaria espère que ça lui plaira.  



@Alek Wonderland

_________________

Destiny
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Alek Wonderland
Alek Wonderland
✣ Date d'inscription : 01/01/2019
✣ Lettre d'amour : 68
✣ Emploi/Études : DJ
✣ Age : 23
✣ Orientation sexuelle : Hétéro
✣ Banque : 668

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 3 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Jeu 26 Sep - 22:51

Put your hands... Clap your hands... I am in !
Candelaria & Alek
Cette soirée se rapproche de la perfection, la manœuvre de tes mains qui coulissent sur mon membre m'incitent à t'accompagner dans de timides râles de plaisir accentués par la rotation soudaine de ton poignet dans une pression aléatoire plus prononcée. Je me plains de ta gestuelle terriblement agréable, les yeux clos, le nez planté avec mes dents sur ta clavicule. Échouer de nouveau contre ta couche de vêtements qui me barre, en plus de ta menotte pile face à l'accès pour nous unir, me fout en rogne à te voir te plaire me combler pendant que je galère à me contenir de sang-froid. Mon pantalon s'est rendu, le poids de la ceinture l'a entraîné dans sa chute autour de mes chevilles, pendant que la taille basse du tien m'empêche de te prendre comme j'en ai envie. J'en peux plus, il me fait une solution. Je te retourne, ta cuisse heurte le sexe tendu que tu ne relâches pas pour autant, désormais dos à moi. Tour le long de ton bras continue de se mouvoir pour m'expirer quelques sons qui t inondent l'oreille. Ton visage en travers, je t'embrasse la joue et te la dévore presque. Mes doigts tirent au maximum sur ta dernière toile, qui te paraître sûrement trop ample la prochaine fois que tu l'enfileras, pour ne plus qu'elle gêne. Sans cesse de bénir ta pommette et le haut de ta mâchoire, je reprends ton sein droit de ma main gauche en travers ton ventre. Mon autre main t'enroule le bassin à l'arrière duquel le mien se colle, tes doigts devenus le dernier bastion du raisonnement. Retire les, laisse moi en venir là où on doit finir toi et moi ce soir. En les écrasant contre tes fesses, puis les poussant sur ton intimité dans laquelle mon membre aimerait se loger, satisfait de cette procuration magique mais suffisante pour ériger ce nouvel élan de pulsion à libérer. « T'es safe? » Je veux m'assurer que je ne mets pas ma vie en jeu, dépourvu de protection pourtant évidente à prévoir à des occasions pareilles, même si je n'étais à la base pas venu pour relancer ma sexualité. Ta réponse doit être immédiate, par une approbation, un hochement, deux narines qui s'inclinent, un regard rempli de motivation. Tendu à l'horizontale, mon membre se contorsionne à vouloir t'ecarter les cuisses avec plus de succès que le permettait la position précédente. Mes doigts stimulent déjà ta zone depuis de longues secondes et voient les tiens s'y heurter avant de ne plus sentir que le bout de peau que j'oriente entre tes plis qui s'ouvrent de quelques millimètres, logement préparé pour m'accueillir de tout son confort. As-tu dit oui ? Ou je prends un gros risque ? Mes paumes, l'une remontée et l'autre redescendue, te saisissent à la taille. Il suffit d'un rien pour que tout tout bascule... La chaleur de ta peau, l'humidité de tes cheveux et la tiédeur de ta bouche entrouverte à côté de la mienne. Si ta langue essaie d'attraper la mienne, c'est mon coup de rein qui part.. Et on va toucher le fond. Ne te prive pas, c'est absolument ce que je veux qui se produise après un demi centimètre déjà bien négocié dans l'alignement de tes astres.

@Candelaria Rodriguez
CRIMSON DAY
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

Candelaria Rodriguez
Candelaria Rodriguez
✣ Date d'inscription : 29/01/2019
✣ Lettre d'amour : 101
✣ Emploi/Études : Étudiante
✣ Age : 22
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 1190

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 3 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Jeu 3 Oct - 19:59

Une péniche arrive à contresens ...
Alek  & Candelaria
Avant même de se rendre aux toilettes, Candelaria le voulait. Ce n'est pas qu'il ne lui a pas donné du plaisir avec son doigt, mais elle en veut plus, beaucoup plus. La jeune femme remarque que le pantalon d'Alek a glissé entre-temps. En ce moment, Candelaria regrette de ne pas avoir mis une jupe comme elle l'avait prévu au début. Cela aurait clairement simplifié les choses. Quand il la retourne et qu'elle touche son sexe, elle ne peut pas étouffer un gémissement. La brune doit sourire quand elle entend qu'il aime ce qu'elle fait avec sa main. Ses lèvres sur sa joue lui donnent envie de plus. Elle veut ses lèvres sur les siennes, mais c'est probablement un souhait qu'on lui refuse. Peut-être qu'elle n'aurait pas dû mettre de sous-vêtements aujourd'hui, mais ce n'était pas prévu de se faire prendre dans la discothèque. Quand il attrape à nouveau son sein, elle ne peut pas étouffer un autre gémissement. Elle est très sensible aux seins. Son bassin n'est séparé du sien que par sa main. Sa main est tout ce qui empêche les deux de s'unir. Sentir sa main lentement, être pressée par lui contre son intimité, l'excite de plus en plus. Comment peut-on vouloir quelqu'un que l'on ne connaît pas tant ? Pourquoi faut-il utiliser des mots ? Même si la jeune femme le comprend cette fois. Elle n'a jamais couché avec quelqu'un sans contraceptif. On lui a déjà dit que le sentiment serait plus intense si l'homme n'utilisait pas de préservatif. Sera-t-elle en mesure de le découvrir aujourd'hui ? « T'es safe? » Une question que la jeune femme devrait lui poser. Ce n'est pas facile pour elle de trouver des mots. Non seulement son corps se remplit comme un volcan qui veut exploser, elle veut qu'il l'aide à provoquer cette explosion ici et maintenant. Écarte mes cuisses aussi loin que possible et pénètre profondément en moi, pense-t-elle. « Oui. » Sort-t-elle de sa bouche en gémissant. Le fait que les doigts d'Alek la stimulent depuis un certain temps la rend très trempée. La preuve qu'elle est plus que désireuse de lui donner accès. Le jeune homme ne prend aucun risque avec elle. Candelaria n'est pas une de ces femmes qui est facile à avoir, habituellement. Devrait-elle prendre le risque de détruire l'ambiance par une action ? Où est-ce que cette action ne ferait que rendre tout plus intense que cela ne l'est déjà ? Sa bouche est très proche de la sienne, un seul mouvement suffit et elle peut attraper sa langue avec la sienne et faire une danse avec celle-ci. Après quelques secondes, la décision est prise. Candelaria presse un peu plus fort son bassin contre le sien et le sent pénétrer lentement en elle, mais pas entièrement, elle veut lui laisser ce plaisir. Au même moment, elle s'approche de ses lèvres et pose ses lèvres sur les siennes. D'abord, elle lui donne un baiser timide, mais il devient rapidement plus intense. N'arrivant plus à contrôler ses désirs, elle écarte les lèvres d'Alek, de sa langue pour percer sa bouche et exécute une danse érotique avec la langue de celui-ci.



@Alek Wonderland

_________________

Destiny
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 3 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit
Revenir en haut Aller en bas
Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» j'arrive pas à me décider
» [Terminé] Rien dans ce monde n’arrive par hasard || Anubis
» "La vie c'est ce qui arrive quand on avait prévu autre chose" - Si je reste
» Quand on arrive en ville[terminé]
» (FINI)Quoi qu'il arrive je serais toujours là pour toi - Haley & Dean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Amsterdam, the capital :: Oud-Zuid, Le vieux Sud ::  Leidseplein-
Sauter vers: