Revenir en haut
Aller en bas



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionDiscord

Partagez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le profil de l'utilisateur
Alek Wonderland
✣ Date d'inscription : 01/01/2019
✣ Lettre d'amour : 62
✣ Emploi/Études : DJ
✣ Age : 23
✣ Orientation sexuelle : Hétéro
✣ Banque : 629

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 2 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Sam 27 Juil - 10:45

Put your hands... Clap your hands... I am in !
Candelaria & Alek
A force de te voir jouer l'innocente toujours surprise d'être accusée de ce qui se passe entre nous ce soir, je commence à rouler des yeux vers le plafond à chacune de tes petites interrogations dont tu connais déjà les réponses. Je jette un regard par-delà ton épaule pour analyser à qui j'aurais pu m'adresser. « Je vois pas qui d'autre, entre nous. » Ton assurance dans le regard trahit l'impossible hésitation que tu places dans tes propos. C'est là où tu te retrouves la plus contradictoire, ce qui se confirme encore dans ta précision à ma proposition. Je craignais que tu refuses, vraiment, car je sens que tu es capable de dire oui puis non et puis de rechanger d'avis la seconde d'après. Ton comportement m'électrise un peu jusqu'à ce que la situation se fixe comme ton imitation vient nous souder de manière à ne pouvoir être plus proche que cela, l'un face et contre l'autre. « C'est pour moi, ne t'inquiète pas », je te le consens d'un léger sourire qui s'accentue par la suite. La pointe de mon nez glisse depuis le dessous de ton oreille et tout le long de ton cou pendant que ma respiration souffle sur ta peau et puis, mes yeux clos, vers l'encolure de ton décolleté. Ma tête se relève pour revoir ton visage alors que ma prise dans tes poches arrière presse ton corps un peu plus fort contre moi dans un signe de départ. « Allons-y », je me retourne pour t'afficher mon dos, et joins tes doigts que je récupère aux miens. Je passe devant dans un déplacement qui n'est plus du tout musical, pour nous ouvrir la voie vers le lieu de consommation de cette boîte de nuit. Je ne te lâche pas, pour ne pas te perdre dans mon sillon, puis inverse nos rôles dès que l'espace autour de nous nous permet de mieux avancer vers ce comptoir où je te laisse nous mener. L'affluence est moyenne en ce moment; j'aperçois une ouverture de la largeur d'une personne pour être au premier rang directement au contact des serveurs. Je présume que tu l'as remarquée également, mais mon buste collé à tes épaules, suivant tes pas, et mes mains sur ta taille avec nos phalanges serrées entre elles t'orientent quand même dans cette direction.

@Candelaria Rodriguez
CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Candelaria Rodriguez
✣ Date d'inscription : 29/01/2019
✣ Lettre d'amour : 99
✣ Emploi/Études : Étudiante
✣ Age : 22
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 1006

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 2 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Lun 5 Aoû - 15:10


« Candelaria & Alek »
Candelaria aime parfois jouer à des jeux, surtout quand l'autre personne l'intéresse. La raison ? Peut-être qu'elle pense que c'est ainsi qu'elle peut se protéger. Mais lentement, le mur qu'elle a construit autour d'elle commence à s'effondrer. Cela éveille aussi la peur d'être pris au piège. « Je vois pas qui d'autre, entre nous. » La question de Candelaria était aussi illogique, il parlait et dansait avec elle tout le temps. « Tu as raison sur ce point. » Dit la brune avec un sourire sur les lèvres. Un sourire qui en dit long. « Mais pour être honnête, je ne savais pas si quelqu'un était près de nous. » La jeune femme était complètement concentrée sur Alek. Elle ne sait pas s'il l'a remarqué, mais c'est le cas. Si proche et pourtant si loin. « C'est pour moi, ne t'inquiète pas » Candelaria sent le souffle d'Alek sur son cou, ce qui fait vibrer son corps. Ses yeux, qui se déplacent lentement vers le décolleté de la brune, ne la laissent pas froid non plus, mais elle essaie de ne pas le montrer. Non, la brune ne réagira pas, au moins elle a prévu d'essayer. Il ne verra pas comment son corps réagit à tout ça. « Ok. » Murmure la jeune femme. « Allons-y » Quand il se retourne, elle se rend compte qu'il n'a pas l'air mal non plus de dos. Le jeune homme n'est pas trop musclé, tout simplement parfait. « D’accord. » Dès que ses doigts touchent les siens, elle a la sensation d'un choc électrique qui traverse son corps. Lentement, ils se dirigent vers le bar. Sans la lâcher, tous les deux changent de place. Candelaria remarque l'ouverture au bar. Là-bas, ils seraient servis rapidement. Alek l'a remarqué aussi, parce qu'il la conduit dans cette direction. Arrivée au bar, elle tourne légèrement la tête vers le jeune homme. Ses mains caressent brièvement ses doigts. « Je commande pour nous ? » Demande la jeune femme et poses ses mains sur les siennes. C'est à ce moment précis que le barman approche. Une chose est certaine, la brune ne boit pas d'alcool. Elle veut rester sobre.

(c) Miss Pie


@Alek Wonderland

_________________

Destiny
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Alek Wonderland
✣ Date d'inscription : 01/01/2019
✣ Lettre d'amour : 62
✣ Emploi/Études : DJ
✣ Age : 23
✣ Orientation sexuelle : Hétéro
✣ Banque : 629

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 2 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Lun 5 Aoû - 18:39

Put your hands... Clap your hands... I am in !
Candelaria & Alek
Pour avoir joué une fois et avoir rapidement perdu, je m'incline que je ne tiens pas longtemps la partie s'il s'agit de cacher ses cartes. Ce moment où je deviens flagrant intervient trop tôt dans la soirée, et c'est dès lors compliqué de poursuivre avec une tentative de faire croire que tout n'est que mirage ; utopie. Je ne lorgne plus tes formes dans un angle mort duquel tu ne peux deviner ma manoeuvre, mais bien devant toi sans cacher mon regard qui se plaît à insister sur les points névralgiques de mon attention plus particulière. Plusieurs atouts de ton corps qui ne danse plus conservent mon respect alors que je t'avoue que « moi non plus je n'ai pas vraiment regardé ailleurs depuis au moins dix minutes. » Quelques instants plus tard nous voilà d'accord de nous hydrater et tu nous guides vers cette encoche juste parfaite pour être servis dans des délais raisonnables. Tu t'y incrustes et j'emboîte ta silhouette pour rester obnubilé par des perspectives que ton haut me laisse imaginer lorsque tu étires ton cou de cette manière vers l'arrière. Ta voix n'est pas la seule communication entre nous alors que le haut de mes jambes, de mes cuisses à mes genoux, poussent sur tes fesses à travers nos pantalons. Pourtant tu ne peux être plus contre le rebord du comptoir, et moi plus collé à toi. « Pour moi ce sera un Pepsi avec une rondelle de citron.. », je commence à être exigent sur la précision de mon souhait de consommation. J'amène ta main droite avec la mienne vers la poche qui contient mon portefeuille pour te laisser t'en emparer et laisser mes doigts revenir contre ta taille. La manoeuvre des tiens cajolant les miens ne m'a pas aidé à me contenir d'en vouloir plus avec toi. « .. et un seul glaçon pour le tenir frais. » Aussitôt t'avoir confié ma commande d'une confession murmurée au creux de ton oreille, un serveur s'approche mais se saisit de son torchon pour essuyer un verre. La paume de main droite glisse sur ta peau le long de ton ventre pour t'enserrer avec modération. La technique du portefeuille me donne l'avantage de trainer mes doigts jusque sous ton nombril puis de lentement grimper sous ton vêtement là où seuls toi et moi pouvons savoir ce qui s'y passe, grâce à la hauteur du bar coupant la vue sous ta poitrine. Par pudeur je ne monte pas aussi haut. Peut-être aussi parce que j'aime te rappeler que tu considères cela comme un jeu et qu'il m'arrive d'avoir un regain de confiance à cet effet. Je ricane tout en retenu probablement parce que tu as cru que le serveur t'avais vu. Redescendant mes doigts tout en douceur vers ton diaphragme, ce qui me permet de retenir le rythme de ta respiration, je les laisse dépasser de nouveau ton nombril pour approcher de la bordure de ton jean serré à ta taille. « Vas y, le tout c'est d'attirer l'attention. Je pense que dans cet exercice t'es plutôt convaincante. » J'ai un sourire de la taille d'une banane en te regardant, l'arrière de ton crâne, parvenir à capter le service de l'homme ciblé. Une envie furtive me traverse l'esprit mais j'y songe à peine, me refusant de devenir celui que je refuse d'être malgré certaines pulsions manifestes. Mes doigts arrêtent de traîner le long des rebords de tes vêtements et se refixent le long de tes côtes mais te restent à même la peau parce que ça c'est fait. Fier de toi quand tu demandes nos boissons au barman, je t'embrasse avec tendresse la nuque en récompense : « Bien. Et sans me gifler. Je vais être forcé d'admettre que j'aurai apprécié cette soirée en ta compagnie. » Mon pepsi citron un glaçon arrive sur le marbre...

@Candelaria Rodriguez
CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Candelaria Rodriguez
✣ Date d'inscription : 29/01/2019
✣ Lettre d'amour : 99
✣ Emploi/Études : Étudiante
✣ Age : 22
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 1006

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 2 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Mer 7 Aoû - 21:00


« Candelaria & Alek »
Normalement, Candelaria réagirait très différemment qu'aujourd'hui. Soit elle va droit au but ce qui n'arrive pas si souvent. Ou elle s'enfuit. Curieusement, elle n'a pas peur d'être effleurie par lui, même si les effleurages sont encore assez innocents. « moi non plus je n'ai pas vraiment regardé ailleurs depuis au moins dix minutes. » Est-il aussi distrait d'elle qu'elle l'est par lui ? Aime-t-il effleurer la jeune femme ? Aime-t-il la réaction de son corps ? Candelaria doit admettre que cette pensée lui plaît. Quand les deux sont au comptoir, leurs corps sont encore plus proches qu'avant. La brune se retient de frotter son corps contre le sien. « Pour moi ce sera un Pepsi avec une rondelle de citron.. » Au moment où il lui prend la main, avec la sienne et sort son portefeuille des poches de son pantalon, un frisson traverse le corps de la Candelaria. Qu'il veut un Pepsi surpris la brune. « .. et un seul glaçon pour le tenir frais. » Le corps de la jeune femme aurait aussi besoin d'un morceau de glace en ce moment. La jeune femme ne peut pas expliquer pourquoi son corps réagit à chaque contact. Dès qu'elle veut commander, le serveur l'ignore quelque chose qu'elle n'aime pas. Quand la jeune femme sent ses doigts sur sa peau, elle doit se retenir. Alors que ses doigts glissent sur sa peau, mais s'arrêtent devant sa poitrine, elle se mord brièvement la lèvre inférieure. S'il était allé plus loin, elle n'aurait pas pu se retenir. Sentait-il sa respiration s'accélérer ? « Vas y, le tout c'est d'attirer l'attention. Je pense que dans cet exercice t'es plutôt convaincante. » Candelaria ne peut attirer l'attention que si elle le veut vraiment. La jeune femme, veut-elle l'attention du serveur ? Oui, mais juste un instant. Sans se séparer d'Alek, elle se relève un peu pour que son décolleté devienne plus visible. Quelque chose que le serveur ne manque pas et son attention se tourne immédiatement vers la jeune femme. Candelaria commande un Pepsi pour Alek et une eau pour elle-même. La jeune femme n'est pas de ceux qui boivent souvent de l'alcool. « Je pense que j'étais assez convaincante. » Dis la brune alors qu'elle remet le portefeuille dans son pantalon. Quand Candelaria sent ses lèvres dans sa nuque, elle veut se retourner un moment, mais peut encore se retenir. « Bien. Et sans me gifler. Je vais être forcé d'admettre que j'aurai apprécié cette soirée en ta compagnie. » Toujours debout, le dos tourné vers lui, elle se retourne légèrement. Lentement, elle lève son annulaire et le pose sur ses lèvres. « Je dois admettre que c'est un plaisir de t'avoir rencontré. » Candelaria ne peut pas vraiment bouger beaucoup, mais à la fin, elle se tourne complètement vers lui. Dès qu'elle se retourne, le comptoir se remplit et Candelaria doit se presser encore plus contre lui. Non pas qu'elle n'aime pas ça.

(c) Miss Pie


@Alek Wonderland

_________________

Destiny
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Alek Wonderland
✣ Date d'inscription : 01/01/2019
✣ Lettre d'amour : 62
✣ Emploi/Études : DJ
✣ Age : 23
✣ Orientation sexuelle : Hétéro
✣ Banque : 629

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 2 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Jeu 8 Aoû - 0:21

Put your hands... Clap your hands... I am in !
Candelaria & Alek
Boire est une priorité à ce moment de la soirée où je n'ai pas encore bu un seul verre et me retrouve à la limite de la déshydratation. Je ne suis pas du genre à dire merci, mais parfois il m'arrive de le penser comme là pour nous avoir commandé ces boissons. Tu la fais à l'eau parce que je ne prends pas d'alcool ou parce que c'est dans ta nature ? « Convaincante de la jouer à l'eau ? Je suis épaté. Tu me plais une fois de plus par tes choix », je souffle le long de ton cou en remontant coller ma bouche à une infime distance de ton oreille. Le choix me rend curieux et contraste d'avec la Candelaria qui vient me percuter dans le rôle de la fille qui se lâche un peu en boîte, portée par l'ambiance et l'excitation transparente de profiter avant d'aller se coucher. Au plus nous traînons, au plus la matinée sera grasse. Et nous ne sommes pas près de sortir de cette discothèque puisqu'un ras de marée humain envahit l'espace pourtant bien plus calme quand nous sommes arrivés il y a deux minutes tout au plus. La notion du temps je l'ai un peu perdue ce soir. Comme la capacité de pouvoir te donner un âge approximatif. J'en sais rien. La question traverse mon esprit, mais mon corps l'emporte un peu plus et affiche un désir qui a augmenté d'intensité au fil de la dernière demi-heure passée ensemble. S'il y a des phrases que je dis, parfois elles n'ont qu'un but de provocation et ne doivent pas être répétées à mon adresse parce qu'il se peut alors que je réagisse comme la personne provoquée pourrait réagir. Et je maîtrise alors de moins en moins...

Touchant du bois pour que nos couches de vêtements réduisent la perception que tu as des conséquences de nos corps qui se retrouvent contraints de ne plus se lâcher et dans l'attente de pouvoir se libérer afin de respirer, une main posée sur le comptoir et l'autre protégeant mon verre autour de toi, je subis le passage d'un groupe de balourds derrière moi. Témoin impuissant, mes deux mains prises pour ne pas t'asphyxier davantage, je ne peux qu'assister à la perte d'une goutte agitée de pepsi qui passe par-dessus la limite de mon verre pour tomber là où mon regard n'est pas encore parvenu à se détacher à chaque fois que tu me faisais face. Je rêverais d'être cette goutte, d'accéder là où elle peut se permettre de s'incruster, et découvrir des endroits dépaysants qui me tentent. Beaucoup. J'en perds ma mâchoire inférieure qui se détache. Ton vêtement a gardé sa plus grande ouverture occasionnée par tes mouvements pour héler le serveur, et il ne manque plus qu'un rien pour en voir le bout de chaque côté. Je prends des photos pour ma mémoire en clignant des yeux que je remonte vers les tiens. « Il y a beaucoup de gens, sinon je ne serais pas du genre à gaspiller... », je soupire et reprends le mot qui laisse le plus songeur dans nos échanges, « ... par plaisir. »

Le vide revenu derrière moi, je pourrais décoller nos bassins. Sauf qu'il y a un risque que je ne souhaite pas prendre avant que je ne me sois détendu. Je préfère rester dans cette position, écarter les mèches par-delà le lobe de tes oreilles vers lesquelles je me penche dès lors que j'ai vidé une partie de mon verre claqué derrière toi pour me concentrer de nouveau sur toi à 100%. « Tu peux m'expliquer la suite du jeu, j'ai perdu le fil du truc. Trop distrait. Beaucoup trop là... » Je mate ce que je peux de la peau lisse qui forme tes seins, repense à ton doigt sur ma bouche auquel je n'ai rien fait et qui me donne envie d'utiliser les miens pour te toucher. Je me contiens alors que l'envie de toi prend une ampleur qui chauffe mes mains brûlantes parties se poser quelque part je ne sais où sur ton corps. Sur ce corps qui me nargue...

@Candelaria Rodriguez
CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Candelaria Rodriguez
✣ Date d'inscription : 29/01/2019
✣ Lettre d'amour : 99
✣ Emploi/Études : Étudiante
✣ Age : 22
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 1006

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 2 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Lun 12 Aoû - 21:07


« Candelaria & Alek »
Candelaria n'a rien contre l'alcool, mais aujourd'hui elle veut rester sobre. Pourquoi ? Elle veut profiter pleinement de cette soirée et s'en souvenir encore demain. « Convaincante de la jouer à l'eau ? Je suis épaté. Tu me plais une fois de plus par tes choix » Normalement, Candelaria ne l'aurait jamais laissé aller aussi loin. Mais cette fois, c'était différent. Quelque chose était différent avec Alek. « Tu n'as pas besoin d'alcool pour t'amuser. » Normalement, Candelaria ne ferait pas la fête toute la nuit, mais comme les vacances sont en cours, elle peut se le permettre. Si Candelaria pouvait encore penser clairement, elle décrirait tout cela comme des préliminaires plutôt pétillants. Elle adorerait lui arracher ses vêtements. Après qu'Alek a été bousculé, Candelaria sent une goutte de sa boisson atterrir sur son corps. C'est comme ça qu'elle a remarqué son regard. Son regard qui pouvait difficilement se détourner d'une certaine partie de son corps. Ce n'est pas comme si elle n'aimait pas qu'on la regarde comme ça. C'est un signe que la jeune femme lui plaît. Ou du moins son corps. « Il y a beaucoup de gens, sinon je ne serais pas du genre à gaspiller... » À ces mots, Candelaria le regarde un instant avec un regard un peu lascif. Un regard qu'Alek n'a pas encore vu d'elle. La jeune femme entend son soupir. Ce soupir, est-il bon signe ? « ... par plaisir. » Candelaria ne sait pas comment réagir. Et encore moins elle sait quoi dire. Lentement, une de ses mains glisse entre leurs corps. « Plaisir ? » Dit la jeune femme et glisse lentement sa main sous la chemise du jeune homme, mais d'une manière que personne ne peut le remarquer. Candelaria sent à nouveau son souffle près de son corps, ce qui fait vibrer le sien. « Tu peux m'expliquer la suite du jeu, j'ai perdu le fil du truc. Trop distrait. Beaucoup trop là... » La vérité est que Candelaria elle-même ne sait pas ce qui se passe en ce moment et comment procéder. Son corps demande le sien. Son corps veut sentir le sien. Mais comment elle va lui dire cela sans passer pour une salope ? Lentement, elle laisse glisser son doigt sur les lèvres d'Alek. « Dis-moi ce que tu veux. » Chuchote Candelaria près de son oreille.

(c) Miss Pie


@Alek Wonderland

_________________

Destiny
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Alek Wonderland
✣ Date d'inscription : 01/01/2019
✣ Lettre d'amour : 62
✣ Emploi/Études : DJ
✣ Age : 23
✣ Orientation sexuelle : Hétéro
✣ Banque : 629

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 2 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Jeu 15 Aoû - 9:02

Put your hands... Clap your hands... I am in !
Candelaria & Alek
Il faut que tu cesses ce regard qui parle trop à mes yeux, dans lequel j'y lis trop de choses à côté desquelles je ne souhaite plus passer. Accompagner cette manière d'éveiller un certain intérêt, à te rencarder sans passer par la demande, de l'action de tes mains sur mon torse à l'abri total du monde qui nous entoure. Si tu es toujours à fond dans ton jeu, il n'y a plus de doute que je suis déterminé à le remporter peu importe s'il y a de la triche et quel point cela pourrait finir mal. J'ai des principes, comme celui d'attendre le deuxième soir. J'ai aussi des nouvelles conditions de rencontres à gérer, l'échec successif de mes quatre dernières relations consenties mais rapidement abandonnées depuis le début de l'année. J'ai envie de toi, je pense que dans le principe tu as dû le comprendre et que dans mes principes il y a cette attitude que j'ai envie de sauter pour une fois. Je pourrais produire l'effort d'attendre qu'on se donne nos numéros et qu'on se fixe un véritable rendez-vous planifié pour recommencer un rapprochement pareil à ce soir et le poursuivre au-delà de certaines limites. Mais là nous nous sommes embarqués à un stade où je veux sans plus attendre.

Je veux.. « Ton corps », j'expose, ton dos parcouru de mes deux mains qui se rejoignent au bas de ta colonne vertébrale en empruntant la courbe de ton échine dans leur descente. « Je veux qu'il danse encore contre moi. » L'image est claire et cible uniquement certaines parties de la Candelaria qui me regarde. Qui es-tu si ce n'est l'élue ? Pour ce soir et d'éventuels autres moments d'un futur proche, aussi longtemps et autant de fois qu'on s'y consentira. Pas mal d'infractions déjà permises. Pas encore les plus cruciales. L'extrémité de mes doigts s'immiscent à l'arrière de ton jean un peu serré lorsque mes phalanges glissent du côté intérieur jusque s'aventurer directement au contact de ta peau plus élastique que cette double couche incluant ton sous-vêtement. Tes fesses, l'attrait complet de mes mains, sont de trop dans ce pantalon qui refuse l'accès à ma requête. Je jette un œil de chaque côté de nous avant de réitérer ma sollicitation à ce corps moulant. Mes doigts se plient de contrainte et ton bas abdique dans un marché qui me convient : j'enveloppe désormais une large partie de tes fesses rendues libres et nues, qui rebondissent sur la barre en métal à mi hauteur devant le comptoir, certainement l'une des places les moins chaudes autour de nous. Le léger choc de température te secoue à peine, juste de quoi saisir vivement ton empreinte de tes deux mains sur mes flancs. Ta marque me surprend assez pour que mon envie grandissante te soit encore plus perceptible, si jamais tout le reste de mes gestes ne te donnait pas encore l'idée de ce que je veux de toi.

Là et maintenant, mais pas ici. L'endroit me laisse un léger malaise pour être pleinement dans l'esprit de mes envies. Je penche la tête sans plus la moindre discrétion vers ta poitrine où je dirige mon souffle, volontairement frais, dans de longues expirations quant à elles moins perceptibles.. jusqu'à sentir la fraîcheur parcourir le haut de ton corps. « On bouge ailleurs ? » L'invitation t'est lancée. Parce que je suis à deux doigts de basculer en mode grosse bêtise made in Alek, et que ce n'est absolument pas le lieu pour ça. Mais il y a un bout d'Alek qui ne demande encore qu'à se montrer, et peut-être que lui pourrait bien décider finalement qu'ici ou ailleurs n'importe pas. « Sur la piste où n'importe où tu veux », je te donne le choix de notre prochaine étape. Quelque part dans ma tête hurle pour que tu choisisses une autre option, mais je me raisonne en gardant en tête que tu ne voulais que danser et jouer ce soir. Le Alek téméraire ne sommeille toutefois plus trop en moi ; j'ai la (des)agréable sensation qu'on ne reverra plus vraiment le dancefloor de la nuit. Surtout si cela se termine très mal. Mon nez redressé est venu se coller à la pointe du tien, et je te regarde dans les yeux, quatre au total qui permettent à des mains de se balader à leur envie. Mon envie à moi est tellement plus parlante dans le silence, que je remonte le bord de ton jean afin de recouvrir ces fesses et leur rendre la chaleur tendre de leur habit. Un seul consentement et on oublie la marche arrière. Mais j'ai l'impression de pouvoir tout avoir... A travers tes mots récents et ton attitude. A travers le contact de ton cachet sur mon torse, mes abdos. Agrippe toi y tant que tu le peux...

@Candelaria Rodriguez
CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Candelaria Rodriguez
✣ Date d'inscription : 29/01/2019
✣ Lettre d'amour : 99
✣ Emploi/Études : Étudiante
✣ Age : 22
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 1006

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 2 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Lun 26 Aoû - 18:50


« Candelaria & Alek »
Candelaria ne comprend pas ce qui se passe en ce moment. Son corps n'a jamais réagi comme ça avant. Elle a joué à ce jeu à plusieurs reprises, mais s'est toujours arrêtée avant qu'il ne soit trop tard. Ici, cependant, il est clair qu'il n'y a pas de retour en arrière. Même si la jeune femme sait ce qu'il veut, Candelaria veut entendre les mots venant de sa bouche. « Ton corps » À chaque contact, elle frissonne. Non, la jeune femme ne veut pas lui dire qu'elle veut également le sien. Elle ne veut pas avoir l'air d'une salope. C'est pourquoi elle ne dit rien et se frotte contre lui un instant. « Je veux qu'il danse encore contre moi. » Elle ne se le laisse pas dire deux fois et se met à bouger. Cependant, elle ne se détache pas de lui. Quand elle sent ses mains sur sa peau, elle aspire l'air un moment. La peur que les gens remarquent ce qui se passe entre les deux personnes est présente mais ne fait qu'augmenter son désir. Sentir ses mains sur sa peau la fait respirer plus vite. A-t-elle peur de se faire prendre ? Oui, mais elle s'en fiche. Une chose est sûre, la brune a autant envie de lui que lui d'elle. Bien sûr, Candelaria remarque que le regard d'Alek n'est plus dédié à son visage, mais à sa poitrine. « On bouge ailleurs ? » Comme si elle dirait non. Ils n'arriveront certainement pas à se rendre chez l'un d'eux. « Oui… » Elle lui murmure à l'oreille. « Sur la piste où n'importe où tu veux » N'importe où elle veut ? La jeune femme ne le sait pas, la seule chose que la brune sait, c'est que son corps demande celui d'Alek. Il a dû remarquer qu'elle le veut. « Je ne suis pas sûr qu'on ira loin. Ton corps et le mien exigent l'un après l'autre. On ne peut plus le nier. » Le nez d'Alek touche le nez de Candelaria. À ce moment, la jeune femme sent qu'il remonte son pantalon. S'ils n'étaient pas parmi tous ces gens, elle lui arracherait ses vêtements. La jeune femme n'a jamais rien vécu de tel que ce soir. « Chez toi ou chez moi ? Si on arrive jusque-là. » Demande la jeune femme et regarde-le avec envie.

(c) Miss Pie


@Alek Wonderland

_________________

Destiny
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Alek Wonderland
✣ Date d'inscription : 01/01/2019
✣ Lettre d'amour : 62
✣ Emploi/Études : DJ
✣ Age : 23
✣ Orientation sexuelle : Hétéro
✣ Banque : 629

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 2 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Lun 26 Aoû - 23:42

Put your hands... Clap your hands... I am in !
Candelaria & Alek
Tu ne t'opposes pas à ce qui nous arrive et tu constates l'évidence de la chose pour nous. Tes mouvements qui ont repris, moins amples que précédemment sur le dancefloor, plus réservés à frotter là où la magie pourrait faire des merveilles. « Dans l'idée tu as raison. Ce n'est que la pudeur qui me retient de te... Mmmh », je ferme les yeux pour te laisser imaginer ce qui me traverse l'esprit et qui paraîtrait vulgaire dit avec des mots. Si t'as un vœu, je te l'exauce. Ce soir ou jamais, c'est l'instant. Tes propositions sont d'une logique, mais le calcul est vite fait entre les kilomètres et les pulsions trop intenses. « Chez moi c'est mort. Beaucoup trop loin. Je tiendrai pas deux minutes de plus sans t'arracher le haut. » Maladresse ? J'évite tes yeux pour me consacrer à ton oreille, le lob mordillé de la pointe de mes incisives. Mes lèvres happent la plus grande partie qu'elle peuvent sur le côté de ton visage, rééditent leur opération à plusieurs reprises entre lesquelles je prononce des soupirs étouffés ou des phrases d'un niveau de discrétion discutable. « Et je ne tiendrai pas quinze minutes sans vouloir tout posséder de toi. » Le Alek 2019 devient définitivement un autre garçon que celui très patient à attendre son amour de lycée. Tes agissements n'aident en rien à faire descendre cette emprise sur mes sens. A une autre époque, nous serions juste devenus une rencontre de soirée qui nous tient compagnie l'espace d'un verre - et encore aurait-il fallu que je m'approche de toi pour une raison quelconque. Aujourd'hui je balaie tout scrupule de poser une main à hauteur de ton abdomen et de faire sauter le bouton de tes jeans avec l'autre qui tire le zip vers le bas pour se frayer une nouvelle aventure cette fois-ci sous la partie avant de tes vêtements, ta peau titillée par le laisser-aller de mes gestes. Nos becs béants s'ouvrent à l'autre, tu peux respirer mes expirations et vice-versa jusqu'à ce que mon incursion se heurte rapidement à un changement de dénivelé. « Ne stresse pas, ce n'est que mon doigt pour l'instant », je roule ma tête de ton oreille vers ta bouche que la mienne frôle une nouvelle fois au passage pour venir attirer ton regard par mon sourire emprunt d'un désir amusé, enflammé de motivation à tracer ma voie sur cette route vers la zone des interdits où tu autorises mon auriculaire à appliquer ce contact que je veux déjà remplacer par une autre partie de mon corps plus taillé pour y chercher le plaisir. Le règle d'abstinence lors du premier soir, mon rictus manifeste confirme qu'on va l'oublier pour vite passer à l'étape suivante. Si tu partages la même humeur, je suis disposé à me donner pleinement pour te prendre entièrement. Tout de suite. Maintenant.

@Candelaria Rodriguez
CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Candelaria Rodriguez
✣ Date d'inscription : 29/01/2019
✣ Lettre d'amour : 99
✣ Emploi/Études : Étudiante
✣ Age : 22
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 1006

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 2 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Jeu 29 Aoû - 23:44

Une péniche arrive à contresens ...
Alek  & Candelaria
La jeune Néo-Zélandaise se demande s'il a les mêmes pensées qu'elle. Veut-il lui arracher ses vêtements autant qu'elle le veut ? Candelaria a l'impression que son corps est plus que prêt pour lui. « Dans l'idée tu as raison. Ce n'est que la pudeur qui me retient de te... Mmmh » Dans la tête de la brune, se déroule un film qui n'est pas un film pour les mineurs. Dans sa tête, Candelaria s'imagine qu'il lui arrache ses vêtements. Et puis explore lentement son corps. « De m'arracher mes vêtements ? » Chuchote Candelaria et se mord la lèvre inférieure. Maintenant, la seule question qui se pose est celle de savoir s'ils vont chez elle ou chez lui. « Chez moi c'est mort. Beaucoup trop loin. Je tiendrai pas deux minutes de plus sans t'arracher le haut. » Comme Candelaria vit aussi trop loin, il faudra trouver une solution d'urgence. Parce que la jeune femme n'a pas l'intention de s'arrêter ici et maintenant, elle a déjà laissé aller trop loin. Un gémissement se fait entendre, la jeune femme ne peut plus l'étouffer. « Alors nous devrons trouver une autre solution. « J'habite trop loin et je ne peux pas le supporter plus longtemps sans t'arracher tes vêtements. » Dit la jeune femme et laisse sa main glisser jusqu'à son entrejambe. Sa main frotte son entrejambe. « Je veux m'amuser avec une certaine partie de ton corps » La jeune femme admet et saisit un moment un peu plus serré, mais pas trop serré. « Et je ne tiendrai pas quinze minutes sans vouloir tout posséder de toi. » » Sait-il ce qu'il lui fait avec ces mots ? « Moi non plus. » Candelaria remarque alors qu'il est en train d'ouvrir le bouton et le zip de son pantalon. Sentir sa main sur sa peau la fait retenir son souffle pendant un moment. La jeune femme ne veut rien d'autre que de le sentir en elle. Elle veut qu'il lui procure du plaisir et l'emmène au septième ciel. « Ne stresse pas, ce n'est que mon doigt pour l'instant » Non pas qu'elle n'en veuille pas, même loin de là. Mais ce n'est pas le bon endroit. Mais elle ne veut pas qu'il s'arrête maintenant non plus. La seule chose qu'elle espère pour l'instant, c'est que personne d'autre n'entende ses gémissements. « Toilettes. » Dit Candelaria. Si elle sait quelque chose sur ce club, c'est qu'il y a moyen de verrouiller la porte d'entrée des toilettes.



@Alek Wonderland

_________________

Destiny
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) - Page 2 Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit
Revenir en haut Aller en bas
Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» j'arrive pas à me décider
» [Terminé] Rien dans ce monde n’arrive par hasard || Anubis
» "La vie c'est ce qui arrive quand on avait prévu autre chose" - Si je reste
» Quand on arrive en ville[terminé]
» (FINI)Quoi qu'il arrive je serais toujours là pour toi - Haley & Dean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Amsterdam, the capital :: Oud-Zuid, Le vieux Sud ::  Leidseplein-
Sauter vers: