Revenir en haut
Aller en bas



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionDiscord

Partagez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le profil de l'utilisateur
Alek Wonderland
✣ Date d'inscription : 01/01/2019
✣ Lettre d'amour : 62
✣ Emploi/Études : DJ
✣ Age : 23
✣ Orientation sexuelle : Hétéro
✣ Banque : 629

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Sam 15 Juin - 23:00

Put your hands... Clap your hands... I am in !
Candelaria & Alek
Au coeur de la soirée animée par un artiste réputé dans les nightclubs de toute l'Europe, la température a gagné en intensité. Les sons sont devenus plus envoûtants pour que les invités se rapprochent davantage et se donnent plus de liberté dans leurs danses. Les décibels sont magiques, et l'alcool fait ses effets sur des premiers couples qui se défont et se recréent. C'est le charme de ce genre d'endroit quand on ne craint aucune rupture avec sa petite amie et qu'on reste à la disposition de quiconque voudrait nous impliquer dans l'appréciation de SA soirée. Les expériences sont tellement aléatoires que je n'estime jamais les probabilités de finir de telle ou telle manière ma virée dans une boîte de nuit. J'ignore l'heure qu'il est et je m'en fous. Tant que les baffles ne sont pas coupées ou que l'ambiance ne retombe pas, ça continue jusqu'à la fermeture. Il n'y a rien qui soit prévu ce soir, alors je laisse la nature faire son oeuvre. Ce n'est pas forcément tous les soirs que deux astéroïdes rentrent en collision dans l'espace.. même si là-haut c'est beaucoup plus spacieux pour deux qu'ici dedans pour deux cents personnes. Tellement de corps qui naviguent sur cette piste géante qu'il est difficile à première vue de distinguer si on croise une péniche, un bateau à voile ou un yacht luxueux. Mes bras sont un port pour y poser ses amarres le temps d'un instant et de manoeuvrer de façon si proche pour repartir vers un territoire plus international. Certaines restent à quai un peu plus longtemps, se reposent vingt, trente ou quarante secondes. C'est beaucoup et cela me permet de distinguer les formes de l'embarcation qui flotte à une distance à demi-retenue de mes frontières. Rien ne chavire, mais en s'éloignant d'un geste plus agité, je reçois une projection de perles humides dans le visage. L'été est présent, et même si le soleil a disparu pour la nuit, il fait encore plus chaud que de jour et moi-même transpire à force d'onduler dans toutes les directions jusqu'à côtoyer une autre vedette dans cet océan de vibrations acoustiques.
@Candelaria Rodriguez
CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Candelaria Rodriguez
✣ Date d'inscription : 29/01/2019
✣ Lettre d'amour : 99
✣ Emploi/Études : Étudiante
✣ Age : 22
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 1006

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Dim 23 Juin - 12:13
Befor it's getting darker
Candelaria & Alek
Depuis que Candelaria se trouve à Amsterdam, beaucoup de choses ont changé. La jeune femme s'est de nouveau rapprochée de sa famille, ce qui est surprenant. Mais quelque chose n'a pas changé. La blessure de son ex-petit ami. Aujourd'hui, cependant, la brune veut tout oublier pour un soir. La douleur, le désespoir et tout ce qui la bouleverse. Après une éternité ressentie, Candelaria arrive enfin au club. Celui-ci est déjà bondé. Un soupir échappe aux lèvres de la jeune femme. Mais Candelaria, passe le videur sans problème et entre dans le club. Pour cette soirée, la brune a choisi un jean plutôt moulant, un haut décolleté et des chaussures à talons hauts. Candelaria s'est habituée à danser et à courir dans ces chaussures. Lentement, elle se déplace à travers les gens pour se rendre au bar. Malheureusement, Candelaria n'arrive pas à passer à travers les gens aussi facilement. Tout le monde essaie de la draguer, ce qu'elle n'aime pas. Quand la brune arrive enfin au bar, elle essaie de profiter un peu de la musique tout en s'offrant une bière. Son regard glisse lentement sur les personnes présentes dans la pièce. Candelaria sait qu'elle doit enfin oublier cette relation. Mais ce n'est pas si simple. Même ce club la fait penser à lui. Les hommes, ils ne sont vraiment bons que pour ruiner votre vie. Après avoir bu sa bière, elle retourne parmi les gens.

 
ledger. ♕ gif de ICI ♕ 0000 mots.

_________________

Destiny
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Alek Wonderland
✣ Date d'inscription : 01/01/2019
✣ Lettre d'amour : 62
✣ Emploi/Études : DJ
✣ Age : 23
✣ Orientation sexuelle : Hétéro
✣ Banque : 629

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Dim 23 Juin - 18:35

Put your hands... Clap your hands... I am in !
Candelaria & Alek
Si j'ai croisé quelque chose ? Peut-être. Il n'y a rien de particulier à croiser quelqu'un deux fois au cours d'une même soirée. Trois fois devient un peu plus spécial, d'autant quand on capture un visage. Tout à l'heure à quelques mètres alors que j'avais déjà une partenaire de danse collée à moi, une créature refait surface, plus lointaine de retour du bar, des toilettes, du vestiaire ou de l'extérieur où il est possible d'aller se griller une cigarette en cas d’addiction trop forte à la nicotine. Plutôt petite, c'est difficile de la suivre à distance, mais je vois sa coloration rouge se traîner au coeur de l'animation. D'un pas convaincu de ne pas la perdre de vue, elle réapparaît accompagnée. J'attends de voir où le courant électrique la portera quand elle décollera de celui-ci... mais un homme l'empoigne et la dispute. Ils se volatilisent, chemin inverse vers la sortie où des explications sont attendues. J'ai tiré le mauvais numéro dans cet océan immense. C'est le jeu, mais peut-être que je reverrai un jour le petit calibre de cette blonde et que je saurai prendre le destin en main. toujours est-il que je me laisse alors emporter par le son lorsqu'une brune, dépassant d'un rien la moyenne des filles qui sont de son genre à venir danser grâce à ce qu'elle porte aux pieds, semble étrangement libre de toute convoitise à portée de vue. Troisième ou quatrième fois que son profil me surprend ce soir et qu'elle est autant libre que moi pour apprécier les effets du son sur nos corps qui se bougent. Mais c'est le mien qui se joue de ce qui nous sépare, contournant un large groupe impossible à couper, pour me retrouver dans ton dos. Je me place de manière à diminuer de moitié les chances de voir un requin mordre à cet hameçon sur lequel je prends position. Pas de contact, que des sensations de proximité. Quinze secondes déjà. Le balancement de tes épaules de gauche à droite contrôlent le rythme de mes pas en parallèle. Trente secondes à respirer cette odeur, les yeux mi-clos. Je te laisse une demi-minute supplémentaire avant de plonger ; mon nez prêt à franchir le rideau de tes cheveux pour descendre en rappel vers ton cou par delà lequel mon regard admire déjà cette chair jusqu'où ton vêtement permet de s'y perdre, tes talons ne compensant pas l'écart en hauteur entre nous au point de me priver de cet angle de vue. Cinquante. Mes doigts frôlent déjà tes côtes. Cinquante cinq. Pourquoi ne t'enfuis-tu, petit poisson ? Si tu restes-là, je m'invite aussi à ne pas bouger. Sauf mes épaules se rapprochant inexorablement contre les tiennes. Et mes mains qui viennent calmement se poser sur ta taille pour glisser vers le bas sur tes hanches. Je vais maîtriser, même si tu pourrais mener la danse et nous rapprocher davantage comme pourraient le faire mes mains si la chorégraphie s'y prête. Ou même si tu te suffis à y consentir.
@Candelaria Rodriguez
CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Candelaria Rodriguez
✣ Date d'inscription : 29/01/2019
✣ Lettre d'amour : 99
✣ Emploi/Études : Étudiante
✣ Age : 22
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 1006

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Sam 29 Juin - 16:56
Befor it's getting darker
Candelaria & Alek
Le bar est entouré de beaucoup de monde. La plupart des gens qui sont ici sont des hommes. Probablement, que la plupart des femmes sont ici avec leurs partenaires. Un soupir retentit de ses lèvres. Un soupir qu'on n'entend pas grâce à la musique. Lentement, Candelaria commence à bouger au rythme de la musique. Elle aime beaucoup ce rythme et on peut danser sur ce rythme sans trop bouger. Soudain, elle a l'impression que quelqu'un s'est approché d'elle, mais sans la toucher. Peut-être que cette sensation est trompeuse. La brune remarque qu'il réduit la distance entre les deux, mais ne se retourne pas. Elle a le sentiment de sentir sa respiration dans son cou. Est-ce que Candelaria veut savoir qui est la personne ? Pas pour l'instant, s'il va trop loin pour elle, elle peut encore réagir. En ce moment, elle apprécie ce sentiment, que la jeune femme ne peut pas interpréter. Quand il pose ses mains sur sa taille, elle ressent des frissons dans son corps. Comme ses mains glissent lentement vers ses hanches, elle a envie de crier pendant un moment, arrête-toi, mais elle ne le fait pas. Du moins, pas au début. Son corps aime ce qui se passe en ce moment. Cependant, elle ne veut pas passer pour une fille facile. Lentement, elle se retourne et pousse son corps contre le jeune homme sans l'avoir planifié. Lentement, elle s'approche de l'oreille du jeune homme avec sa bouche pour lui murmurer quelque chose à l'oreille. « Ce n'était pas une bonne idée. » Elle dit et s'éloigne de lui pour le gifler. Puis elle s'approche à nouveau de son oreille avec ses lèvres. « Si tu veux me toucher, tu devras me demander. » Alors qu'elle a dit cela, elle grignote sur son lobe d'oreille pendant un moment, puis se détache de lui et lui tourne le dos à nouveau. Non, elle ne rendra plus jamais les choses faciles pour personne.

 
ledger. ♕ gif de ICI ♕ 0000 mots.


@Alek Wonderland

_________________

Destiny
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Alek Wonderland
✣ Date d'inscription : 01/01/2019
✣ Lettre d'amour : 62
✣ Emploi/Études : DJ
✣ Age : 23
✣ Orientation sexuelle : Hétéro
✣ Banque : 629

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Dim 30 Juin - 10:57

Put your hands... Clap your hands... I am in !
Candelaria & Alek
Le contact était peut-être rapide dans la danse, sûrement précipité par ma légère frustration avant de t'accoster. Nous aurions pu profiter un peu plus de ce moment avant de se rapprocher à ce point. Continuer de te tourner un peu autour, de te permettre de me séduire petit à petit au fil de la mélodie virant du ragga au basshall, en me tentant grâce aux mouvements de ton corps. Mes mains t'ont vraiment happées trop vite, et tu réponds dans les secondes qui suivent, t'enfermant entre mes bras qui te donnent l'aisance de te mouvoir en supprimant ce contact tout en nous protégeant de quiconque voudrait te voler à moi ce soir. Ton initiative me plaît quand tu me montres ton visage qui frôle le mien dans ton déplacement qui me laisse t'imaginer onduler aussi près. Tentation, c'est quand tu veux pour passer aux présentations. Tu te débrouilles à la perfection pour me duper sur la quête de ta bouche qui esquive la mienne d'un crochet sur le côté. Assez pour m'envoûter et me faire élargir un sourire de m'être fait leurrer sur tes intentions, bien que tu poursuis vers mon oreille où tu y déposes tes mots que je ne comprends pas mais qui me semblent fort ironique. Paradoxales, tes lèvres ne sont toutefois pas ma priorité et je ne crois que ce que je vois. Une goutte accroche mon regard qui suit sa trace sillonner ton buste et descendre sur ta peau là où mes yeux n'ont plus le droit de plonger davantage. Ton choix de haut est toute en suffisance pour ma curiosité. Je m'en lèche presque les babines en reportant mes yeux sur ton visage qui a pris sa distance, pour ne voir arriver la claque que sur le fait. Mon temps de réaction trop lent, me tête tournée ne peut esquiver tes doigts de me punir. Puis tes dents d'attaquer le dessus de mon oreille. Les bras le long du corps, qui auraient pu te rendre la gifle si tu n'avais pas enchaîné, je dois reconnaître que tu es la première personne qui parvient à me frapper. Et je ne sais pas si c'est l'effet de surprise ou plutôt la situation qui fait que, pour une sentence, c'est une expérience particulièrement... stimulante. J'ai encore du mal à remettre mes esprits qu'une fille provocante puisse prendre un léger ascendant dans ce genre de moment. Je déteste les filles lunatiques de base, mais toi tu m'agaces déjà avec tes pas en avant puis ceux en arrière. Tu veux mais tu m'en veux. De quoi ? J'espère que tu ne comptes pas en rester là, parce que mon ego ne va pas apprécier du tout. Reviens... Je te l'ordonne sans que l'injonction ne s'échappe de ma bouche. Au moins mes pieds sont dignes de confiance et me permettent de combler cette brèche dans laquelle je m'engouffre pour ne pas perdre ma convoitise. De nouveau proche dans son dos, je t'empêche de te dérober avec une main à plat devant ton abdomen et soulève avec le majeur de mon autre main un groupe de mèches qui me cache ton oreille. Tout est en pause et je n'ai plus conscience de l'ambiance qui règne autour de nous deux figés au milieu d'une centaine de personnes. Jamais je n'ai prôné la prudence ou la vigilance. Ma paume renoue ce dangereux contact, sentant ton ventre se contracter, lorsque je te murmure à l'entrée des pavillons : « Alors reste dans les parages, parce que je risque d'avoir une ou deux demandes et je n'aimerais pas qu'elles se perdent sans être entendues. » Ce fut bref mais peut-être trop téméraire pour toi que ma main trop entreprenante se détache pour remonter dans les airs en parallèle de l'autre comme si j'étais tenu en respect par une arme à feu. Pour l'instant, je pense encore être le plus innocent de nous deux. « Quand je danse, j'aime toujours que ce soit avec ce qui se fait de mieux », je complète en reprenant de petits mouvements progressivement avec la musique qui a encore changé de rythme depuis que nous nous sommes immobilisés dans un entracte de notre soirée commune. Pour la suite, que cela me prenne jusqu'à la fermeture pour t'emballer ou que ça gêne que j'ai jeté mon grappin sur toi, je m'en fiche royalement. Je sais ce que moi je veux, et je plaiderai coupable si...

@Candelaria Rodriguez
CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Candelaria Rodriguez
✣ Date d'inscription : 29/01/2019
✣ Lettre d'amour : 99
✣ Emploi/Études : Étudiante
✣ Age : 22
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 1006

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Dim 7 Juil - 12:42


« Candelaria & Alek »
Candelaria ne comprend pas ce qui se passe. La jeune femme ne comprend pas pourquoi elle réagit comme elle l'a fait. Le jeune homme doit la trouver lunatique, mais elle ne l'est pas. Canderlaria, joue-t-elle avec lui ? Peut-être. Son esprit, veut-il la même chose que son corps ?  Il remarque qu'il lui fait perdre la tête ? Candelaria a le sentiment que tout autour d'elle disparaît. Candelaria a le sentiment d'être seule avec lui dans la pièce. La main à plat devant son abdomen l'empêche de s'enfuir. Une autre question est de savoir si elle veut fuir. Le sentiment que la brune a à ce moment-là ne peut pas être exprimé par des mots. Pour l'instant, Candelaria se fiche de ce qui se passe autour d'elle. La seule chose qui est intéressante pour la brune en ce moment, c'est le jeu qui se déroule entre eux deux. « Alors reste dans les parages, parce que je risque d'avoir une ou deux demandes et je n'aimerais pas qu'elles se perdent sans être entendues. » Une sensation de picotement s'installe dans le corps de la jeune femme. La curiosité grandit en elle. Qu'est-ce qu'il peut bien vouloir d'elle ? Est-ce qu’il essaie de l'attirer dans son lit ? Non pas que Candelaria dirait non. Il n'est pas repoussant. Mais la jeune femme n'est pas une de ces femmes qui écarteraient les jambes pour tous les hommes. Pour Candelaria, il est redevenu important de ne pas avoir un homme différent dans son lit chaque soir. « Donc tu veux qu'on continue à jouer à ce jeu ? » Demande la jeune femme et danse pour lui. Candelaria ressent la tension entre les deux. D'habitude, elle est plus réservée. « Quand je danse, j'aime toujours que ce soit avec ce qui se fait de mieux » Canderlaria est loin d'être inconfortable. La musique change à nouveau. Une mélodie lente retentit des haut-parleurs. « J'adore cette chanson. » Dit la brune et tourne légèrement la tête et le regarde brièvement dans les yeux. Canderlaria sent les regards des gens qui l'entourent. Les voix qui l'entourent se taisent lentement et se confondent avec la musique. Le dos tourné vers lui, elle tend les bras vers le haut, puis met les bras autour de son cou. Ses hanches sont légèrement pressées contre lui.

(c) Miss Pie


@Alek Wonderland

_________________

Destiny
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Alek Wonderland
✣ Date d'inscription : 01/01/2019
✣ Lettre d'amour : 62
✣ Emploi/Études : DJ
✣ Age : 23
✣ Orientation sexuelle : Hétéro
✣ Banque : 629

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Lun 8 Juil - 19:57
Put your hands... Clap your hands... I am in !
Candelaria & Alek
Il y a ce contraste chez toi qui me permet de penser trop de choses ; de croire que chaque étape de la conquête sera aussi ardue que pourtant gagnée d'avance. Tu me donnes cette impression de facilité dans la difficulté, et comme c'est le final qui m'importe je ne compte décidément plus te lâcher. Ta claque a réveillé cette partie de moi qui doit être secouée pour savoir qu'elle existe. Encore aucune fille aussi proche n'avait osé, et ton audace me séduit avant toute chose. Quoi qu'à bien y regarder, peut-être qu'il y a d'autres atouts aussi attirants, voire même davantage... Il y a ce mélange entre ton corps et ton esprit qui me parlent en même temps, et c'est plutôt rares les filles qui peuvent prétendre être douées dans les deux domaines. Dire que je pensais attraper un autre poisson avec lequel j'aurais barboté l'espace d'un temps suffisant, et qu'au final mon hameçon intact te menace toi qui y mord sans trop conviction mais avec un charme dans tes mouvements qui ne se refusent pas à la vue. Un jeu ? Je pouffe discrètement dans mon sourire narquois. Si tu considères les choses ainsi, alors soit-il. Le plaisir est ce qui m'importe. La manière et la forme me restent indifférentes. Pas le temps de reconsidérer tes mots que tu t'animes et te rapproches comme une grande fille.. que tu es. Pas besoin de te prendre la main pour que tu traverses la limite de ta zone de confort jusqu'à amerrir contre moi, de dos. Tes bras qui se meuvent dans les airs confirment ton aisance au son de cette musique et j'accueille agréablement le contact que tu inities ; celui dont tu m'interdisais la possibilité il y a encore quelques minutes. Les lumières m'éclairent ta chevelure qui s'anime contre mon visage à la même cadence que tes menottes derrière ma nuque et ton bassin collé au mien. Le droit de revivre le vertige sculpté par ton corps n'est pas manqué par mes yeux qui nourrissent une partie de mes sens sans devoir t'imaginer autrement qu'avec cette chair qui dessine ses traits sous ma contemplation. Bien que je n'apprécie pas les restrictions que tu as imposées à ce que tu appelles un jeu, je garde mes mains avec la plus grande force de dissuasion que je peux à peine les contenir. C'est trop tentant, largement aidé par ce que tu m'offres et me consens. « Tu fixes des règles que tu ne respectes toi-même pas. Si tricher est autorisé, dis le moi », je te glisse dans une de tes élévations. Joue contre joue, mon menton se reposant de temps à autre au creux de ton trapèze, je repousse tes mèches grâce à mon nez et t'adresse nu autre souffle chaud. « Je ne devrai alors pas te le demander plusieurs fois », j'avance le geste à la parole. Mes pouces se harnachant aux boucles de ton jeans pour t'attirer totalement contre moi, logeant tes épaules entre les miennes, traçant ma langue de sa pointe sur le contour de ton oreille. Il y a des zones que tu ne devrais pas songer à attaquer chez moi si tu n'es pas prête à assumer leurs conséquences. Je t'aurais peut-être pardonnée demain, et oublier tes actes. Mais nous ne sommes encore qu'au début de la soirée. Vingt-trois heures ? Minuit ? J'ai ma nuit pour t'expliquer ; chanceuse.

@Candelaria Rodriguez
CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Candelaria Rodriguez
✣ Date d'inscription : 29/01/2019
✣ Lettre d'amour : 99
✣ Emploi/Études : Étudiante
✣ Age : 22
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 1006

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Dim 14 Juil - 16:00


« Candelaria & Alek »
Canderlaria ne sait pas ce qui se passe avec elle ce soir. Normalement, la jeune femme n'est pas comme ça. Il y a quelque chose en lui qui rend la jeune femme dingue. Candelaria se laisse aller. La jeune femme sait qu'elle pourrait le regretter, mais elle a le sentiment que cette soirée est loin d'être terminée. Candelaria en veut plus à chaque contact. La jeune femme veut le toucher et veut aussi être touchée. Au début, elle voulait seulement l'allumer , mais entre-temps, la jeune femme ne peut plus se détacher de lui. « Tu fixes des règles que tu ne respectes toi-même pas. Si tricher est autorisé, dis le moi » Candelaria aime faire des règles, même si elle ne les respecte pas. Le sentir si près fait réagir son corps. Sentir son souffle rend la brune presque folle. « Tricher ? » Elle chuchote et se frotte contre lui pendant un moment. Quelque chose qui ne laisse pas la jeune femme indifférente. « Qu'est-ce que tu veux dire par tricher ? » Chuchote Candelaria et bouge lentement sur la musique. Candelaria avait presque oublié la musique. Pendant un moment, la jeune femme oublia tout ce qui l'entourait et eut l'impression d'être seule avec lui. « Je ne devrai alors pas te le demander plusieurs fois. » Candelaria ne peut même pas répondre. Elle sent qu'il rapproche la jeune femme de lui. La langue du jeune homme qui trace la pointe sur le contour de son oreille, fait en sorte qu'un gémissement l'échappe des lèvres. Va-t-elle céder ses envies et désires ? « Ça dépend de ce que tu veux dire par tricher. » » Lentement, la jeune femme se retourne et se lèche les lèvres avant de souffler un baiser sur les lèvres du jeune homme. Candelaria joue avec le feu. Sa main gauche glisse lentement sur le torse d’Alek. Quand elle atteint ses lèvres, elle laisse glisser un doigt sur celles-ci, avant d’y poser à nouveau ses lèvres. « Est-ce que je triche ? » Chuchote Candelaria quand elle se détache des lèvres d'Alek. Normalement, Candelaria l'exciterait, mais sans plus. Mais ce qui se passe en ce moment est une première.  

(c) Miss Pie


@Alek Wonderland

_________________

Destiny
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Alek Wonderland
✣ Date d'inscription : 01/01/2019
✣ Lettre d'amour : 62
✣ Emploi/Études : DJ
✣ Age : 23
✣ Orientation sexuelle : Hétéro
✣ Banque : 629

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Dim 14 Juil - 23:02
Put your hands... Clap your hands... I am in !
Candelaria & Alek
Tu sais très bien de ce dont il s'agit quand je te parle de triche, ne me prends pas pour un simple crétin que t'aurais pu croiser à ma place et avec qui tu aurais passé une soirée navrante. La triche fait partie intégrante du jeu et ton insistance est purement une tentative de me faire perdre mon calme. Tu veux que je sois le premier à craquer et à partir en vrille ? A quel point cela te ferait-il plaisir ? A ta place, je prierais pour être celle qui chavirera avant l'autre de nous deux. Tu verras par toi-même la crème que je peux être lorsque je domine. « Ne fais pas semblant », je te conseille au bout de la troisième fois que tu t'obstines avec ta tricherie. Tu me refais face pour me gifler ? Oh que non, ton regard et l'action de ton visage m'inspire bien plus savoureux. Tes doigts ont trouvé un terrain de jeu à leur goût tandis que ta bouche hésite ou se montre trop sûre de son effet dans sa proximité de la mienne. Cela me convient bien mieux qu'elle conserve une légère marge de distance, parce que si tu as dans ta lubie de me rouler un patin alors oublie vite l'idée. Parce que je n'embrasse pas une inconnue à pleine bouche au moment de la rencontre. Sans savoir où ta langue s'est fourrée avant moi, tu me pardonneras de d'abord passer par la case intime avant d'envisager éventuellement te laisser me nettoyer le palais. Tu m'ordonnes le silence ? Autant que tu veux, ce sera toujours mieux que la question déjà dite et redite sur la tricherie. T'es chiante ; ce qui en temps normal serait un compliment venant de ma part. Mais peut-être pas là. Tu t'élèves à mon niveau et là ça me parle beaucoup. Tant pis si nous ne sommes plus en harmonie sur la musique, j'ai vu ce que je voulais voir et tu m'as convaincu. L'attitude se retrouve chez d'autres femmes que toi que j'aurais pu croiser ici ou ailleurs ce soir, mais il y a un tout qui me fait sourire d'avoir croisé ton chemin. En plus de la silhouette appétissante qui s'enrobe de mes mains qui avaient lâché ton jeans lors de ton volte-face. Repartant des airs, parce qu'au début je comptais respecter un minimum tes règles, elles sont vite redescendues vers leur zone d'ancrage sur ta taille en glissant à quelques centimètres de ton corps depuis tes avant-bras. Capturant ton index, qui partait à l'horizon devant mon nez, avec mes deux mâchoires le retenant tendu entre nous, mes mains ont prolongé leur courbe à l'intérieur des poches arrière de ton pantalon. Avec autorité je te ramène contre moi des genoux au ventre sans laisser un infime espace nous séparer. Avoir veillé à ce que nos fronts ne se heurtent pas comme le reste de nos enveloppes, me rend décidément très pote avec tes oreilles à qui je m'adresse pour laisser un message d'invitation : « Si je vais prendre un verre, tu me suis ? » La configuration type où tu as le choix entre deux options. Faire comprendre explicitement que c'est oui, ou ne rien dire et me laisser t'y emmener par la force des choses. Tu décides, mais soyons réalistes que si je veux que tu ailles à gauche il me suffit de faire un seul mouvement. A droite, pareil. J'espère que tu es bien accrochée, même si ce n'est rien d'insurmontable que d'aller boire un coup avant de continuer où nous en étions. Et t'as le droit de continuer à gesticuler, prends le temps qu'il faut je ne suis pas pressé pour le moins du monde. Sauf contre toi, collant une narine à la tienne pour percer ton regard sans voiler dans le mien que j'apprécie vraiment la manière que tu ondules si délicieusement dans la danse privée que tu m'accordes.

@Candelaria Rodriguez
CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Candelaria Rodriguez
✣ Date d'inscription : 29/01/2019
✣ Lettre d'amour : 99
✣ Emploi/Études : Étudiante
✣ Age : 22
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 1006

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit Lun 22 Juil - 10:50


« Candelaria & Alek »
Candelaria ne sait pas vraiment ce qui lui arrive en ce moment. La jeune femme aime flirter, mais elle est rarement prête à danser aussi intimement. Est-ce que la brune veut savoir jusqu'où elle peut aller avec lui ? Est-ce que Candelaria cherche le risque ? Est-ce qu'elle essaie de savoir qui va céder aux impulsions en premier ? Normalement, Candelaria se tient toujours à ses règles, mais avec ce jeune homme, cela lui semble impossible. « Ne fais pas semblant » À ce moment-là, une expression difficile à interpréter apparaît sur son visage. « Moi ? » Demande la brune et se mordille la lèvre inférieure. Ses mains sont toujours posées sur son torse. Il a l'air musclé, mais pas trop, juste parfait. La brune se fiche qu'ils ne soient plus liés au rythme de la musique. Ses mains, qui se retrouvent dans les poches arrière du pantalon de Candelaria ne la gênent pas du tout. Au moment où Alek l'attire vers lui, elle le regarde droit dans les yeux. Les deux sont encore plus proches qu'avant. Ses lèvres sont près de son oreille et lui murmurent quelque chose. Elle sent très bien son souffle. Quelque chose qu'elle aime. « Si je vais prendre un verre, tu me suis ? » La jeune femme, a-t-elle vraiment le choix ? Le corps de Candelaria réagit aux mouvements du jeune homme, même si elle ne le veut pas. Mais la jeune femme veut-elle avoir le choix ? « Si tu paies. » Pendant qu'elle dit ça, elle laisse ses mains glisser dans les poches arrière du pantalon d'Alek. « Mais même si tu ne paierais pas, je te suivrais probablement. » Normalement, elle ne laisserait pas un étranger s'approcher d'elle à un tel point. Il doit avoir quelque chose sur lui qui lui dit qu'il ne va pas simplement profiter d'elle. Candelaria espère vraiment que ses sentiments ne se trompent pas. Trop souvent, la jeune femme a été déçue par les hommes. Quelque chose qu'elle ne veut pas revivre. Même si la brune est encore jeune, la vie ne l'a pas épargnée. Candelaria espère de tout son cœur qu'à un moment donné elle sera heureuse et trouvera l'homme de sa vie. Et elle est sûre d'une chose, elle le rencontrera au moment où elle ne s'y attendra pas. « Au fait, je m'appelle Candelaria. » » Se présente la brune. Quelque chose qu'elle n'a certainement pas encore fait. Du moins, la jeune femme ne s'en souvient pas.

(c) Miss Pie


@Alek Wonderland

_________________

Destiny
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) Empty
Message Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+) ♦ écrit
Revenir en haut Aller en bas
Une péniche arrive à contresens ... | pv Cande (18+)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» j'arrive pas à me décider
» [Terminé] Rien dans ce monde n’arrive par hasard || Anubis
» "La vie c'est ce qui arrive quand on avait prévu autre chose" - Si je reste
» Quand on arrive en ville[terminé]
» (FINI)Quoi qu'il arrive je serais toujours là pour toi - Haley & Dean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Amsterdam, the capital :: Oud-Zuid, Le vieux Sud ::  Leidseplein-
Sauter vers: