Revenir en haut
Aller en bas



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionDiscord

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet Partagez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

En ligneVoir le profil de l'utilisateur
Vanessa King
✣ Date d'inscription : 03/07/2018
✣ Lettre d'amour : 758
✣ Emploi/Études : Gérante du bistro Hawaien
✣ Age : 21
✣ Orientation sexuelle : Hétéro
✣ Banque : 7877

Event 2 : Festivité Bijenkorf  - Page 2 Empty
Message Event 2 : Festivité Bijenkorf ♦ écrit Dim 2 Déc - 11:27


Event 2 : Festivité Bijenkorf

Ce festival était aussi un bon moyen de retrouver ses amis dans un autre cadre que celui habituel. Vanessa s'était vêtu de circonstance pour être à l'aise et faire la fête et du shopping. Il y avait bientôt les fêtes de fin d'année et Vanessa n'avait pas encore fait ses achats pour Noël. D'un côté, elle n'avait pas trop de famille ici à Amsterdam. Son père était là mais elle ne le voyait pas trop quand à son frère, Ethan, il était encore à Londres.

Devant les vitrines, elle flânait à trouver les bons plans pour ne pas non plus trop dépenser car la fin de mois était un peu difficile ce mois-ci. Au coin d'une rue, elle cru apercevoir d'un côté Þórleifur et sa soeur, et de l'autre, elle pu voir Valentina. Elle avait connu les deux grâce à son travail et avait gardé contact en dehors de l'agence. Elle adorait les deux et était contente qu'ils s'entendent aussi bien. Valentina lui avait même dit qu'après leur premier rendez vous à l'agence, ils s'étaient revu à plusieurs reprises. Elle marchait pour essayer d'aller à leur rencontre. Elle alla d'abord vers la jeune mexicaine qui, elle semblait n'avoir que des yeux sur Þórleifur et n'avait pas vu que Vanessa arrivait derrière elle.

« Tu as une belle vue ? » Elle sourit quand Valentina se retourne et vit son amie.
FICHE ET CODES PAR YAVANNA

@Valentina Munõz
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité

Event 2 : Festivité Bijenkorf  - Page 2 Empty
Message Event 2 : Festivité Bijenkorf ♦ écrit Dim 2 Déc - 21:20
Les festivités du Bijenkorf
Comme à peu près tous les jeunes de son âge, Lúkas savait très bien s'amuser, le jeune Islandais ce souvenait très clairement de ces moments qu'il avait passé avec ses amis, avec son meilleur ami à sortir le soir. Alors lorsqu'il avait eu vent de cette soirée d'un festival en ville, à seulement son arrivé dans cette ville, il ne pouvait pas trop refuser l'invitation. Lúkas n'a jamais pu refuser cette requête de la part de sa petite-amie Sólveig, ils venaient à peine de se retrouver, quoi qu'il aurait bien voulu fêter cela autrement. Toutefois, il n'y avait que Porleifur qui pouvait l'en dissuader, le frère et la sœur Gudjohnsen savait très bien comment le ramener à l'ordre.

Lúkas avait donc accepter de se rendre en direction des festivités, il avait pas mal de vêtement de circonstance, mais il avait eu envie de s'acheter quelque chose de bien pour l'événement. Il avait donc fait les boutiques, puisque étant donné la soirée, il avait du fermer l'agence durant cette journée bien spéciale, il pouvait aussi découvrir de nouvel boutique, des marchés auxquels il en avait si bien entendu parler dans les lettres et les correspondances. Il savait parfaitement que le temps des fêtes approchaient à grand pas, il ne savait pas trop s'il pourrait acheter un petit cadeau pour son père, ce dernier avait préféré rester en Islande et ne parlons pas de sa mère, il n'avait plus aucune nouvelle d'elle.

L'endroit fut rapidement enseveli par une marré de gens, une foule immense qu'il pouvait voir s'accumuler en direction du Spectacle principal. Lúkas se mobilisa quelque minute, le temps de voir comment tous cela commençait et si ça valait la peine de reste un petit moment. L'islandais pouvait rapidement remarquer les quelques marchés de noël devant les boutiques fermé à cause du festival. Lúkas se demandait bien où pouvait être placé ses proches, recherchant du regard son meilleur ami et sa copine parmi la foule présente... jusqu'à ce que son regard s'immobilisa soudainement. Il réussit assez rapidement à marcher en travers de la foule de gens, il ne perdit pas Sólveig de vu, cette dernière semblait avoir de la compagnie.

-voilà la plus belle.. tu me présente tes copines?

disait-il en posant doucement ses mains autour de la taille de sa copine, espérant sincèrement qu'elle lui présenterait ses amies déjà présente et en saluant Porleifur.

-il est pour qui ce petit cadeau?

Il se montra un peu discret en lui soufflant discrètement ce petit bijou, Lúkas ne pouvait se tromper sur l'apparence de l'objets dans sa boîte.

Codage par Libella sur Graphiorum



@Þórleifur Guðjohnsen @Sólveig Guðjohnsen
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Valentina Munõz
✣ Date d'inscription : 21/07/2018
✣ Lettre d'amour : 659
✣ Emploi/Études : Étudiante en littérature
✣ Age : 20
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 4879

Event 2 : Festivité Bijenkorf  - Page 2 Empty
Message Event 2 : Festivité Bijenkorf ♦ écrit Mar 11 Déc - 16:26



Les festivités du Bijenkorf


« La culture est proche d'une façon d'être, d'un coup de foudre, d'une fête toujours inachevée du bonheur. »

Valentina est tellement perdue dans ses pensées, qu´elle ne réalise pas qu´une personne qui lui est connue, ne se trouve non loin d´elle. Une jeune femme, dont la jeune mexicaine a fait la connaissance à l´Agence DH. Son regard, toujours plongé en direction de Þórleifur, la jeune femme, se rend compte, à quel point sa famille lui manque, surtout en ce moment. Plus les fêtes de Noël et de la fin d´année approchent, plus elle se sent seule à Amsterdam. La belle brune avait l´espoir que sa famille va venir lui rendre visite, mais elle s´est trompée. Son frère l´a appelé ce matin pour lui dire, que la famille Munõz ne pourra pas venir aux Pays-Bas cette année. Dans ces circonstances, c´est compréhensible, que sur le visage de la jeune femme, on peut voir un air triste, lorsqu´elle aperçoit le jeune homme et sa fraternité. Un soupire échappe des lèvres de la jeune femme.

« « Tu as une belle vue ? » Valentina entend quelqu'un lui dire. Une voix féminine et une voix qui lui est connue. Doucement la mexicaine se tourne en direction de la voix, qu'elle vient d'entendre et affiche un léger sourire sur son visage d‘ange. « Oui, j’ai une vue très intéressante. » La brune répond avec un large sourire sur ses lèvres. « D’ailleurs, est-ce que ça va ? » Quoi ? La jeune femme n’est pas une personne qui ne veut pas tenter d’avoir une conversation, même si elle n’en a pas vraiment envie. « Est-ce que tu viens acheter les derniers cadeaux de Noël ? » Son regard se tourne vers les diverses vitrines qui se trouvent dans leur entourage. « Beaucoup de choix. » Elle dit et tourne son regard de nouveau dans la direction de Þórleifur. « Dit, tu as une idée ce que je pourrais bien lui acheter ? Je parle de Þórleifur bien sûr. » Quoi ? Elle ne sait pas à qui d’autre poser la question et la, c’est le moment idéal pour le faire.

- Adrenalean 2016 pour Epicode




@Vanessa King

_________________


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Þórleifur Guðjohnsen
✣ Date d'inscription : 25/08/2018
✣ Lettre d'amour : 232
✣ Emploi/Études : Agent de réservation
✣ Age : 21
✣ Orientation sexuelle : Hétéro
✣ Banque : 6088

Event 2 : Festivité Bijenkorf  - Page 2 Empty
Message Event 2 : Festivité Bijenkorf ♦ écrit Ven 14 Déc - 17:40


Event 2 : Festivité Bijenkorf

Þórleifur était avec Sólveig depuis un petit moment et sa soeur était la bonne personne pour lui conseiller le bon cadeau qu'il pourrait faire à sa Valentina. Il n'était trop doué pour cela, Valentina était sa première copine et il voulait faire les choses à la perfection. Au bout de quelques minutes, il aperçut au loin Justin, son nouvel ami depuis son arrivée à Amsterdam. C'était un mec bien sur tout rapport et il était content de le voir. C'était une occassion de plus pour passer une bonne soirée entre amis. Amis ? Eh oui, depuis quelques jours Lukas avait débarquer d'Islande et avait fait la surprise à sa petite soeur. Depuis il devait rattraper le temps perdue avec son ami d'enfance à faire les 400 coups. Ce dernier quant à lui devait jongler entre Solveig et lui. Au final, ils avaient été rejoint par les filles, puis Justin et enfin Lukas : une bonne bande de copain pour cette fabuleuse soirée.

il est pour qui ce petit cadeau? Þórleifur regarda Lukas et lui dit doucement pour la plus belle des femmes mais chuuuuttt Il sourit.
Il se tourna vers Valentina pour l'embrasser tendrement et la blottir dans ses bras. Il salua aussi Vanessa et lui présenta Justin. Solveig de son côté était contente de revoir son Lukas et cela se voyait, elle était plus épanoui que les jours et années qui venait de s'écouler. Þórleifur était avec Valentin, Solveig avec Lukas .. Il ne restait plus qu'à mettre Vanessa avec Justin et c'était parfait pour leur groupe. il s'approcha de l'oreille de Valentina et ajouta Ils sont mignon Justin et Nessa, t'en penses quoi ?



FICHE ET CODES PAR YAVANNA


@Valentina Munõz @Lúkas Bergþóruson
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité

Event 2 : Festivité Bijenkorf  - Page 2 Empty
Message Event 2 : Festivité Bijenkorf ♦ écrit Dim 16 Déc - 9:37
Riley ne connaissait pas trop de monde à Amsterdam à part son compagnon, leurs enfant et Vanessa. Cette dernière gardait les enfants du couple lorsqu'ils devaient s'absenter. Ce soir, il y avait les festivité au coeur d'Amsterdam et pour la grande chance de Riley, le magasin fermait tard, elle n'avait encore pas eu le temps de s'occuper des cadeaux pour les fêtes. Pourquoi ? le travail, la grossesse .. Bref rien n'était au rendez vous. Malgré cela, la boutique de pâtisserie tournait plutôt bien et Riley envisageait même d'ouvrir une deuxième boutique mais cela avait été mis en suspens avec l'arrivée du 3ème bébé.

Elle traina dans les rues d'Amsterdam et regardait les vitrines les unes après l'autre. Au bout de quelques instants, elle vit de l'autre côté du trottoir @Vanessa King avec tous ses amis. Elle eut un léger sourir. Heureusement Jamie avait pu rester à la maison avec les enfants sinon Riley aurait surement fait rater à la jeune anglaise cette soirée.

Elle avança toujours tout droit tout en regardant les vitrines, elle n'avait encore rien trouver. Elle risqua même de rentrer dans quelqu'un qui se trouvait juste devant elle.

« Veuillez m'excuser, je n'ai pas fait attention »

Heureusement pour elle, elle n'était pas tomber car elle aurait eu peur qu'il arrive quelque chose au bébé. Le terme n'était plus très loin mais Riley refusait de rester cloitrer chez elle. Elle était une femme hyperactive qui avait besoin de s'occuper au lieu de rester au lit.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Andrea Santini
✣ Date d'inscription : 01/12/2018
✣ Lettre d'amour : 92
✣ Emploi/Études : Avocat
✣ Age : 28
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 1409

Event 2 : Festivité Bijenkorf  - Page 2 Empty
Message Event 2 : Festivité Bijenkorf ♦ écrit Mer 19 Déc - 0:50



Les festivités du Bijenkorf


« La culture est proche d'une façon d'être, d'un coup de foudre, d'une fête toujours inachevée du bonheur. »

Andrea adore les festivals, en Italie, il en visitait beaucoup. Maintenant qu’il est à Amsterdam, le jeune homme a l’espoir que ce festival, de lumières, va l’aider à rencontrer de nouvelles personnes. Faire de nouvelles connaissances est important pour le beau brun. Doucement, il s’avance entre les différents personne présents et espère rentrer dans aucune d’entre eux. Andrea est du genre à toujours se soucier des gens qu’il rencontre et pire, encore, s’il a peur de leur avoir fait du mal. Plus il s’avance dans la foule, plus il se sent perdu dans les rues et ruelles de la ville. Près d’un petit magasin, le jeune homme ne peut pas se retenir et fait un peu de lèche vitrine. Après quelques instants, le brun remarque un objet qui lui plaît bien et le rappelle une certaine blonde, qui ne lui sort plus des pensées. Une personne qui réussit, qu’il ne réalise plus ce qui est en train de se passer devant ses yeux. « Veuillez m'excuser, je n'ai pas fait attention » Andrea entend tout à coup quelqu’un dire.

Pourquoi est-ce que cette personne s’excuse ? C’est aussi la faute d’Andrea, c’est lui qui n’a pas fait attention. « Mais c’est à moi de m’excuser. » Le jeune homme se met à parler et il réfléchit à ce qu’il peut dire. Doucement, il lève la tête vers la jeune femme et se rend compte qu’elle est enceinte, certainement vers la fin de la grossesse. « Est-ce que vous vous avez fait mal ? » Andrea dit avec de l’inquiétude dans sa voix. « J’espère que votre bébé n’a rien. » Pour le jeune Italien, la famille est plus importante que tout au monde. C’est peut-être sa nature italienne qui sort. Doucement, il passe avec une main dans ses cheveux. Il ne veut pas montrer sa nervosité suite à la situation dans laquelle il vient de se manœuvrer. Un léger soupir l’échappe des lèvres. « Est-ce que vous voulez que j’appelle quelqu’un ? » Peut-être le père du bébé se trouve dans les environs, ainsi Andrea pourra lui faire signe.

- Adrenalean 2016 pour Epicode




@Riley Quinto
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Jason McLean
✣ Date d'inscription : 25/08/2018
✣ Lettre d'amour : 149
✣ Emploi/Études : Barman et musicien.
✣ Age : 32
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 3038

Event 2 : Festivité Bijenkorf  - Page 2 Empty
Message Event 2 : Festivité Bijenkorf ♦ écrit Ven 21 Déc - 11:32

Après quelques moments Jason continus son chemin et espère croiser une personne qui lui est connue. Doucement, il avance dans les rues et ruelles de la ville et aperçoit Johanna, une jeune femme qu’il a rencontré grâce à l’Agence, mais ils ont fini par rester que des amis. Le brun espère de tout son cœur qu’une amitié est possible entre les deux et qu’ils ne vont pas perdre le contact, parce que le courant n’a pas passé entre les deux. Un léger soupir l’échappe des lèvres. Une autre question qu’il se pose est s’il doit lui acheter un cadeau ou non. Mais il ne sait vraiment pas quoi l’acheter. Des fleurs, du parfum, ou bien une autre chose. Quand il arrive à la hauteur de la jeune femme, il la salue avec un large sourire. « Bonjour Johanna. Est-ce que tu vas bien ? » Non, il ne va pas la draguer, ça sera bien trop étrange. « Est-ce que tu es en train de faire tes courses de Noël ? » Le jeune homme demande avec un large sourire sur ses lèvres. « J’espère que tu trouves tout. D’ailleurs, je trouve la ville très belle lorsqu’elle est illuminée de cette façon. » Jason dit et lance un regard autour de soi-même. Les lumières sont très belles et il aimera bien de voir cela plus souvent, mais cela risque d’être trop cher.


@Johanna Hale

_________________

Will I find the love of my life?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Seppe Rooijakkers
✣ Date d'inscription : 05/08/2018
✣ Lettre d'amour : 223
✣ Emploi/Études : 5e année en sciences socio-culturelles + Joueur de hockey sur gazon au HC Athena en ligue régionale
✣ Age : 24
✣ Orientation sexuelle : Cielamoreux
✣ Banque : 1878

Event 2 : Festivité Bijenkorf  - Page 2 Empty
Message Event 2 : Festivité Bijenkorf ♦ écrit Mar 25 Déc - 21:50

S'il y a une chose que je suis capable de faire, c'est de ne rien faire. De me poser sur un banc, à une table en terrasse l'été et de regarder les gens passer, comment ils sont pressés ou comment ils ignorent le monde qui les entourent pour ne se focaliser que sur leur objectif et le point final vers lequel ils se rendent. La météo altère tout de même ma patience à rester en place : la pluie ou le froid me rendent moins résistant quand il s'agit de rester planté à l'extérieur. Mais pour un mois de novembre nous avons de la chance dans la température et le climat plutôt agréable qui contraste avec la saison actuelle. Alors je regarde le défilé de gens pour cette occasion que le Bijenkorf a jugé bon de lancer à un mois des fêtes de fin d'année. Un très grand coup marketing et commercial pour amener les gens à anticiper la période de Noël. En ce qui me concerne, je trouve que c'est encore trop tôt pour être dans l'ambiance traditionnelle et vivante des marchés festifs et des chalets en bois où manger et acheter des accessoires liés à la féerie de Noël. Puisque je passe dans le coin, et que certaines de mes connaissances m'ont dit qu'elles s'y rendraient, j'y fais un crochet un soir où je n'ai pas entrainement de l'autre côté de la ville. La saison va bientôt connaître sa coupure hivernale après notre dernier match de l'année prévu à la mi-décembre, et qui s'étalera pendant presque deux mois pour reprendre le premier weekend de février 2019 ; le moment propice pour consacrer un peu plus de soirées à d'autres choses et notamment aux études pour lesquelles je viens d'entamer la fameuse ligne droite qui me conduira au diplôme si tout va bien dans le courant du mois de juin. Mais c'est encore loin tout cela, nous n'y sommes pas encore. Dans l'immédiat c'est le constat de voir qu'un nombre de personnes profitent de la moindre occasion quand il s'agit d'achats compulsifs. Et également le discernement de quelques têtes connues, mais je n'ai pas la réelle motivation de m'avancer vers eux. Par manque d'envie de leur parler, ou à cause de la flemme. Le propriétaire de la buvette du club de hockey, Vanessa l'anglaise, l'étudiante espagnole de la bibliothèque en début d'année, mon prof d'Histoire des migrations en seconde année et surtout une autre fille originaire de par-delà la Manche : une blonde avec qui il y a eu un léger tournant dans notre relation cet été mais avec qui je ne saurais toujours pas dire où nous en sommes. Nous passons clairement moins de temps ensemble à cause des travaux de groupe qui se sont considérablement réduits pour laisser place aux élaborations de dossiers personnalisés. Pour autant, nous nous écrivons beaucoup plus par l'intermédiaire de Messenger par exemple, et conservons un petit lien qui ne reflète peut-être pas exactement l'impression perçue le peu de fois où nous nous sommes revus. Si j'ai toujours aussi peur de montrer une volonté de m'engager dans quelque chose de plus sérieux, paraître à l'aise ne m'a jamais posé de problème. C'est avec une gaieté non dissimulée que je tends le bras par-dessus son épaule pour ne pas la perdre dans la foule et lui glisser un « Salut toi » rapidement complété d'un « Tu t'es perdue dans Amsterdam ? » à moitié moqueur. Le bruit alentour m'invite à placer ma bouche au plus près de son oreille, distance que je réduis en rabattant mon bras qui entoure Ciela. C'est une sensation étrange que de frôler sa mèche de cheveux au niveau de sa tempe avec le bout de mon nez. Ca change des messages par téléphone.

@Ciela E. Burton Event 2 : Festivité Bijenkorf  - Page 2 3614502201
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Ciela E. Burton
✣ Date d'inscription : 13/08/2018
✣ Lettre d'amour : 319
✣ Emploi/Études : Étudiante en psychologie
✣ Age : 24
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 4578

Event 2 : Festivité Bijenkorf  - Page 2 Empty
Message Event 2 : Festivité Bijenkorf ♦ écrit Ven 28 Déc - 14:32



Les festivités du Bijenkorf


« La culture est proche d'une façon d'être, d'un coup de foudre, d'une fête toujours inachevée du bonheur. »

Ciela n’a jamais été aussi perdu dans sa vie sentimentale. Le pire est que la jeune femme n’a aucune idée à qui elle peut se confier, ni qui peut lui donner des conseils. Un léger soupir s’échappe des lèvres de la belle blonde, lorsqu’elle s’avance dans la rue. Des idées de cadeaux ne lui venaient encore toujours pas vraiment. Une chose qui manque énormément à la blonde, sont les travaux de groupe. Là, elle a pu passer du temps avec Seppe, sans avoir besoin d’excuses. Le contact est toujours présent, mais ce n’est plus la même chose. Écrire par Messenger, ce n’est pas la même chose que de pouvoir se regarder dans les yeux lors d’une conversation. Avec le temps et la distance, Ciela a beaucoup de temps à réfléchir. Peut-être, la jeune femme s’est trompée et elle est la seule, qui a eu des sentiments durant tout ce temps. La distance fait toujours du bien, tout le monde a toujours raconté à la belle blonde, mais la vérité est que pour elle la distance est meurtrière. La distance qui existe entre elle est Seppe, Ciela ne réussit pas à l’expliquer. Elle a le sentiment, que à chaque fois que la blonde veut s’approcher de lui, il se distant d’elle. Le pire est que la en ce moment, Ciela est en train de regarder pour acheter un cadeau pour lui. Un cadeau dont elle ignore si elle pourra le lui remettre un jour. Un léger soupir échappe des lèvres de la jeune femme. Tout à coup, elle réalise un bras qui se tend par-dessus de son épaule. Au premier moment, elle veut se retourner et foutre un coup-de-poing à la personne. Heureusement pour Seppe, il se met à parler encore à temps. « Salut toi »

Avant que la jeune femme puisse répondre, le jeune homme reprend la parole. « Tu t'es perdue dans Amsterdam ? » Seppe demande d’un air moqueur, ce que Ciela remarque tout de suite. La blonde ne sait pas vraiment comment réagir, ni quoi dire au début. Il ne réalise certainement pas, à quel point, il trouble Ciela. Le cœur de la jeune femme risque de s’arrêter à chaque fois qu’il la touche, même si c’est innocent. « Je vais du lèche vitrine, pour mes cadeaux de Noël. » Ciela dit avec le souffle légèrement coupé. Pourra-t-elle dans le futur, le traiter comme simple ami, la jeune femme ne le sait pas. La vérité, elle ne veut pas de lui comme simple ami. « Qu’est-ce que toi, tu fais ici ? » Elle demande tout à coup pour engager une légère conversation. « Est-ce que tu viens acheter des cookies ? Vu que je ne t’en ai plus fait. » La blonde demande en tournant légèrement la tête en direction de Seppe. Ignorant à quel point ils sont proches l’un de l’autre. Que quelques centimètres les sépare. Une distance qui n’a pas l’air grand, mais qui l’est. Ciela a envie de lui demander, qu’est-ce qui se passe entre les deux. S’il y aura un jour une chance, qu’ils pourront être plus que des amis, mais la blonde n’ose pas lui poser cette question. La raison est simple, Ciela a peur de la réponse. Si jamais il alla lui dire qu’il n’y aucune chance, le cœur de Ciela se brisera à jamais et ce risque elle ne veut pas le courir. « Est-ce que tu vas visiter ta famille durant les fêtes ? » Encore une question innocente. Si jamais il restera seul, la jeune femme pourra lui proposer de fêter Noël ensemble. Une invitation totalement innocente. Non, ça sera un mensonge.

- Adrenalean 2016 pour Epicode




@SEPPE ROOIJAKKERS

_________________

Let me help you!
© Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Seppe Rooijakkers
✣ Date d'inscription : 05/08/2018
✣ Lettre d'amour : 223
✣ Emploi/Études : 5e année en sciences socio-culturelles + Joueur de hockey sur gazon au HC Athena en ligue régionale
✣ Age : 24
✣ Orientation sexuelle : Cielamoreux
✣ Banque : 1878

Event 2 : Festivité Bijenkorf  - Page 2 Empty
Message Event 2 : Festivité Bijenkorf ♦ écrit Sam 29 Déc - 12:15

Rien de plus normal que de songer aux cadeaux qu'on va offrir à l'approche de cette fameuse date qui ne peut passer inaperçue tant elle est placardée à chaque recoin de la ville et sur tous les écrans depuis Halloween. Des préparatifs de longue haleine qui suscitent énormément d'engouement. Un éclat de rire m'échappe quand Ciela reparle de cookies. « Je survis depuis que j'ai mangé le dernier. C'est dur mais je n'ai pas le choix », j'enchéris au reproche qu'elle s'est auto-infligée en claquant des dents vers son nez comme pour démontrer que depuis je meurs de faim. La blonde a une petite mine et paraît fatiguée en se lançant tout de même dans une question plus engageante. Je parle peu de mes parents, pour autant que ma mère est un exemple à mes yeux, et de ce passé dans un cadre de vie où je n'ai manqué de rien mais à travers lequel je ne me suis que très peu épanoui. Alors j'évite de le mentionner dans la mesure où l'on ne m'interroge pas là-dessus. Ciela est Ciela. Elle réussit encore à transpercer les codes et je dois en répondre : « Non, cela fait plus de vingt ans que je passe Noël avec une partie de famille. J'ai envie de changer un peu alors je pars en France pendant une semaine. » Le sujet me procure un sentiment contrasté. Selon que je passe les fêtes avec ma mère ou avec la famille du côté de mon père, je suis d'humeur très différente. Et la raison pour laquelle j'ai décidé de le vivre en solitaire cette année c'est parce que j'aurais plus que théoriquement passé une soirée ennuyante avec des discussions très impertinentes et redondantes à ne faire que piocher dans un monticule de bigorneaux acheté le matin du 24 décembre dans l'hypermarché bondé le plus proche de la maison et à me farcir un des bêtisiers télévisés plus gênant pour la présentatrice dans ses manières que pour ceux qui se font filmer au mauvais moment. Bref je veux éviter ce genre de Noël assez souvent vécu, alors je prends les devants et tente de faire avaler la pilule à ceux qui me verront pas revenir pour les fêtes. « Je ne dois pas oublier de valider ma location de voiture avant demain midi .. » je dis à voix haute à titre de rappel afin de m'en souvenir d'ici la fin de la pré-réservation, « .. puisque je prends le train pour Strasbourg samedi. » Soit dans trois jours. Si ce voyage est planifié depuis longtemps, peu de personnes savent réellement où je vais passer le premier réveillon de la fin d'année. Je suis resté évasif et n'ai pas affiché mon imminent départ sur les réseaux sociaux. Ce n'est que pour Noël que j'ai choisi de découvrir les terres alsaciennes avec un petit programme des villages conseillés dans lesquels se rendre pour profiter de l'authenticité locale de cette période. J'ai prévu de passer deux jours à Strasbourg que je connais déjà un minimum mais encore bien trop peu et au moins un jour entier à Colmar. Pour le reste j'ai pointé Riquewhir, Kaysersberg, Ribeauvillé, Neuf Brisach et Obernai. J'ignore encore dans quel ordre je le ferai mais la voiture m'a semblé indispensable pour pouvoir tous les visiter, et même d'autres si j'aurai le temps. Mulhouse est trop loin pour que je le coche, peut-être que ce ne sera que partie remise. Par contre peut-être traverserai-je la frontière pour arpenter les marchés en Allemagne qui ne sont qu'à deux pas de l'autre côté du Rhin. En résumé j'ai mieux préparé mes vacances que certains de mes cours d'université. Sur le moment je me perds dans des pensées personnelles qui me reviennent, marquées par leur répétition du temps où j'étais en Belgique. « Ca me fait rire les gens qui trouvent que je voyage beaucoup. Parce que je prends le train tous les deux mois je suis considéré comme un globe-trotter, c'est fou quand de mon point de vue je n'ai pas l'impression de visiter énormément de choses dans le monde. » La remarque est davantage pour moi-même que pour Ciela. « Mais fini de ne parler que de moi ! », je la serre dans une étreinte que j'ai quelque peu abandonnée au fur et à mesure que nous marchions côte à côte. « Tu prévois de gâter beaucoup de gens ? Il te reste à trouver pour qui ? Tu sais je suis pas le meilleur expert en cadeaux, mais si jamais t'as besoin d'un avis n'hésite pas. » Ma main posée sur son épaule la frictionne vigoureusement dans cet élan qui accentue mon sourire. J'essaie de ne pas rester idiot alors que je me serais très bien imaginé proposer à Ciela de passer un peu de temps avant les partiels de janvier. Je serai rentré à Amsterdam pour la Saint-Sylvestre alors pourquoi pas l'inviter à passer le cap de 2019 en compagnie de ces amis qui n'ont fait que gonfler la rumeur depuis mon anniversaire. Mais je ne sais pas si elle a déjà prévu quelque chose. Elle non plus n'est pas originaire d'ici et n'est pas à Amsterdam depuis si longtemps. A ce propos, restera-t-elle après ses études ? Je pense que c'est l'interrogation qui me tracasse le plus et qui risque de stagner un bon bout de temps jusqu'à sa décision peut-être déjà réfléchie avant même de venir étudier aux Pays-Bas. Je deviens comme un gosse qui ne veut pas qu'elle s'en aille et dont le regard absent ne souhaite que sa présence. Profitant que Ciela réajuste son écharpe, j'allonge mes doigts au bout de mon bras qui l'enlace. Au contact de nos deux mains, la sienne cesse sa descente pour recoller au long de son corps et s'ouvre un peu plus pour me permettre de glisser mes doigts entre les siens et refermer le lien. Mon pouce caressant à la fois l'intérieur de sa paume et le revers de sa main alors que nos phalanges se reposent mutuellement les unes sur les autres, je souris de nous savoir continuer d'avancer ainsi ensemble. Une permission pareille de Ciela me rend si incohérent : heureux, naïf, incertain, optimiste, téméraire et pourtant fragile. Car amoureux. Car bien à deux. Bien mieux. Mais hasardeux. Pourtant si je regarde toujours devant, je ne vois qu'elle et moi. Qu'elle pour moi.

@Ciela E. Burton
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Event 2 : Festivité Bijenkorf  - Page 2 Empty
Message Event 2 : Festivité Bijenkorf ♦ écrit
Revenir en haut Aller en bas
Event 2 : Festivité Bijenkorf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Sujets similaires
-
» Sortez vos chapeaux de fêtes et vos divers accessoires de festivités.
» Les upgrade event.
» Event pirate
» EVENT UPGRADE !!!
» Event chatbox n°05

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors RPG :: Old Gossip ::  RP-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: