Revenir en haut Aller en bas
Les liens importants!
Survole moi!



 

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet Partagez|

Event 1 Festival

 :: Hors RPG :: Old Gossip :: RP
Double Heart
avatar
✣ Date d'inscription : 14/05/2018
✣ Lettre d'amour : 298
✣ Banque : 646

Sam 15 Sep - 19:06

Event 1 : Festival


Voila l’automne qui débarque à Amsterdam !



Cette année, le festival à Amsterdam va faire peau neuve : changement d’endroit et s’élargir à l’internationale. Le maire d’Amsterdam a donc mis à disposition des organisateurs la grande place des Musées. Dansez au rythme de la musique, mangez des mets traditionnels ou internationales. Laissez vous emportez par cette ambiance chaleureuse afin de faire de nouvelles rencontres.

le maire s’avance sur l’estrade pour son discours de lancement.. Une fois devant le micro, il racla sa gorge et annonça :

« Chers Citoyens, Chère Citoyennes et chers touristes,
Bienvenue à Amsterdam pour ce festival annuel mais cette année, il va y avoir quelques changements ! Pas grand chose mais nous voulons vous donner toujours plus. »


Il dit une légère pause avant de reprendre de plus belle.

« Chaque année, nous avions demandé à des groupes confirmés locaux afin de venir sur scène. Cette année, nous avons attiré de nouveaux groupe venant des 4 coins du monde à venir se produire sur notre scène. Mais pas que, vous pourrez voir ce soir, de tout jeunes talents jouer et chanter. Allez les applaudir ! »

Après quelques minutes, le maire descendit de l’estrade et s’avança vers l’entrée de la place où il était entendu un ruban aux couleur de Pays Bas entre deux poteau. La secrétaire de la mairie lui tendit une paire de ciseau. Il coupa sous les applaudissements de la foule le ruban ce qui annonçait le début des festivité.


Voir le profil de l'utilisateur http://sansfrontiere.forumactif.com
Þórleifur Guðjohnsen
avatar
✣ Date d'inscription : 25/08/2018
✣ Lettre d'amour : 91
✣ Emploi : Agent de réservation
✣ Date de naissance : 06/09/1998
✣ Age : 20
✣ Orientation sexuelle : Hétéro
✣ Banque : 2744

Dim 16 Sep - 16:25

Festival Amsterdam

Aujourd’hui, Þórleifur avait prévu de sortir au centre ville le soir, c’était le premier soir du Festival à Amsterdam. Un festival où de nombreux groupes pouvaient montrer leur musique afin de se faire connaitre. Les autres membres des Guðjohnsen seraient aussi de la partie, au plus grand plaisir de Þórleifur. Mais il espérait aussi pouvoir voir ses amis et peut être une en particulier, bien sûr, il parlait de la jeune Valentina. Ils avaient passés il y a quelques temps une belle après-midi au zoo de Amsterdam. Il avait pu en apprendre plus sur son amie Et apprécier de plus en plus sa présence dans son quotidien.

Þórleifur avait passé quand même une longue journée au travail et cette soirée était là pour pouvoir décompresser, il avait déjà participé à ce festival l’an dernier et il avait apprécié l’ambiance qu’il y régnait. Þórleifur avait tellement hâte de pouvoir participer à la prochaine édition.
Une fois passée la douche, il a pu se préparer : un jean et un T-shirt, tout était fait, il attendait que aussi que ses frères et sœur se préparent afin qu’ils puissent tous partir en même temps sur la grand place où se déroulait le festival.

Une fois arrivé, ses frères et sa soeur partirent dans différentes directions à la rencontre de leur amis respectifs, Þórleifur n’avait donné rendez vous à personne mais espérait bien voir la jeune Valentina durant la soirée ou même en début de soirée et du coup passer toute la nuit avec elle au festival.

Þórleifur s’était installé au milieu du public devant une petite scène, une jeune fille se produisait accompagné de musiciens. Une belle voix crystalline qui enivrait tout le public, elle chantait divinement bien. Il était heureux de pouvoir être au festival encore cette année. Pas de tête connu encore dans ce public .. Peut être à la prochaine scène.


Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
Marina Husejinović
avatar
✣ Date d'inscription : 23/08/2018
✣ Lettre d'amour : 76
✣ Emploi : Agent d'escale aéroportuaire
✣ Date de naissance : 17/02/1998
✣ Age : 20
✣ Orientation sexuelle : Bisexuelle
✣ Banque : 869

Dim 30 Sep - 15:36

Festival Amsterdam

De l'ambiance, du monde, des vibrations. En résumé : la vie. Si Nedim n'est pas fan, je n'allais pas rater cet événement et y mets les pieds très tôt en fin d'après-midi. De quoi m'ennuyer à la recherche de potes, de gens du lycée ou même l'un ou l'autre quidam vu un jour dans un fastfood ou un coin de rue. Mais nada pendant longtemps; que des étrangers à ma mémoire pour la plupart organisés en petits groupes qui gambadent ce vaste espace.

J'aperçois soudain une grosse tête dans le public, que je vais pouvoir aller embêter. Je n'avais pas la motivation de profiter d'un festival pour croiser des mecs qui travaillent dans le même secteur que moi, mais ca va me sauver la peau en attendant que les filles arrivent plus tard en cours de soirée. Je ne connais pas beaucoup le jeune homme mais je sais qu'il a un prénom imprononçable. Qu'on ne vienne pas emmerder les slaves avec nos consonnes qui prennent toute la place des voyelles dans nos notre langue. On a dû se croiser deux ou trois fois à des réunions interentreprises et je ne l'ai entendu parler qu'à une seule reprise. Et comme il ne travaille pas à l'aéroport, ça prouve qu'à part son portrait je n'ai encore rien tiré de lui à son sujet.

Durant la transition musicale, l'artiste sur scène a remercié la foule qui commence à se déplacer plus massivement ailleurs. Je me faufile, me contorsionne dans un mambo qui terrasse une écolo en sous-nutrition sur mon passage. Mon corps c'est le pot de fer en forme de pomme de terre, ça aide à dégommer du top modèle. Et à taper du cucul sur les fessiers d'un athlète au physique de petit quaterback. Avant qu'il ne réagisse à ce choc dont il s'en remettra, je tend mon doigt devant sa bouche : « Pas un mot de boulot », j'ordonne avant de rabaisser mon index. « J'ai encore eu une femme de quarante ans qui m'a fait toute une scène car elle voulait pas payer de supplément pour un second bagage en soute. Je sais pas ce qu'elles ont en ce moment, mais faudrait baisser l'âge de la ménopause pour les femmes. Ca apaiserait les guerres dans le monde. » Je soupire vaguement, le regard dans le vide, puis repose mes yeux sur lui avec un air plus innocent. Je redeviens la fille qui minaude pour si peu, penche la tête et souris sans raison apparente, parais contente et un brin fofolle. Que celle qui hein me jette la première pierre ! Je lui renvoie en pleine face, j'ai fait un stage de baseball bitch !! Bref, je reviens à mon petit mouton islandais : « T'as pas un programme ? T'as la tête à être bénévole ici toi ! » Ce qu'il compte répondre ? Pas important. Autant directement prendre les rênes du cheval. Je passe alors mon bras sous le sien et plante mes Converse dans le sol, attendant de me laisser guider vers l'endroit où je vivrais les meilleures sensations. « Je peux venir avec toi ? T'allais par là ? C'est bien au moins ? Y a quoi ? » Oh bordel, le moulin à paroles. Je m'en fous, il y a beaucoup de bruit qui couvre mes mots. Je suis sûre qu'il s'ennuyait lui aussi avant que je ne lui illumine sa journée.

Codage par Libella sur Graphiorum

@Þórleifur Guðjohnsen
Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://sansfrontiere.forumactif.com/t147-marina-show-me-love-til
Valentina Munõz
avatar
✣ Date d'inscription : 21/07/2018
✣ Lettre d'amour : 275
✣ Emploi : Étudiante
✣ Date de naissance : 05/05/1999
✣ Age : 19
✣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✣ Banque : 1418

Mar 2 Oct - 14:03
Valentina est une personne qui aime bien avoir des gens autour d´elle. Seule, la belle brune veut seulement être lors qu´elle doit étudier. Aujourd'hui, il y a le fameux festival d‘Amsterdam qui a lieu et la brune prit la décision d´y aller jeter un coup d´oeil. D´accord, elle a aussi l‘espoir de rencontrer une certaine personne. Avant de se mettre en route, elle se prépare. Le maquillage assez discret, ses cheveux bien coiffés et habillé comme toujours. Une fois finit, la jeune femme prend le bus pour accéder à l´emplacement où se déroule le festival. En arrivant elle se rend tout de suite compte qu‘il y a beaucoup de monde ainsi elle est certaine que c´est presque impossible de croiser quelqu'un de connu. Sauf peut-être les personnes que tu ne veux pas croiser. Doucement, la Mexicaine essaie de passer entre les personnes qui se trouvent sur place, pour y faire la fête. Une tâche qui n´est pas facile à réaliser. Tout à coup, elle pense voir au loin la silhouette d‘une personne qui lui est bien connu, Þórleifur.  Même si la jeune femme ne risque pas de l'avouer à voix haute, son cœur se met à battre un peu plus fort, seulement en l'apercevant. Plus elle s'approche, plus son humeur change. La bonne humeur qu'elle eut en l‘apercevant disparaît. Marina, une femme qu'elle ne peut pas vraiment voir. Encore moins si elle s'approche trop du jeune homme. Doucement elle s‘approche des deux et réfléchit ce qu'elle peut bien dire. Salut ? Très original. Un soupir l'échappe des lèvres, lorsqu‘elle vient à la hauteur des deux. « Þórleifur. » Elle dit avec un large sourire sur les lèvres. La brune espère qu'il peut l'entendre, sinon elle va crier un peu plus fort. « Je suis contente de te voir ici. » Elle continue à lui parler, avant de tourner la tête en direction de la jeune femme qui se trouve non loin des deux. « Marina. » Elle dit tout simplement. Valentina sait très bien que celle-ci va répliquer quelque chose qui va la mettre en rage. En tout cas la Mexicaine en a, le sentiment.

_________________


Voir le profil de l'utilisateur http://sansfrontiere.forumactif.com/t47-valentina-est-la
Aron Henderson
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 35
✣ Emploi : aucun
✣ Date de naissance : 25/12/1982
✣ Age : 35
✣ Orientation sexuelle : hétéro
✣ Banque : 364

Mar 2 Oct - 22:32
Chaque année c’était comme ça et comme à chaque année se sera comme ça. Je serai celui qu’on ignorera et qu’on évitera par mon apparence de SDF. J’y vais chaque fois et je ne sais pas pourquoi. Je ne traine pas parmi la foule, je m’installe juste à un endroit et je regarde ce qui se passe, j’ai rien d’autre à faire de toute façon. Je me peux pas participer au concours, je ne peux pas me prendre quelque chose à manger ou à boire, je n’ai aucun sous pour ça. Je m’installe au sol, comme je le fais si souvent déjà dans la rue et je m’assois sur cette vielle couverture qui me sert de chaise. Je portais ses vêtements que Zelda m’avait donné ce soir là où j’ai passé la nuit chez elle, il y a déjà plusieurs jours. Je n’avais pas pris mon bain depuis non plus. Et mon dernier repas remontait à la veille, les odeurs de nourriture me donnaient la nausée, mais rien ne voulait en sortir, parce que je n’avais tout simplement rien dans l’estomac. Je regarde le maire faire son discours et puis, finalement s’approcher du grand ruban aux couleurs de notre drapeau, dans le but de le couper. C’était au moins, le seul moment où j’étais heureux dans mon itinérance, personne ne pouvait me jeter dehors, parce que j’avais le droit d’être là.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Zelda R. Figueres
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 45
✣ Emploi : peintre
✣ Date de naissance : 22/09/1993
✣ Age : 25
✣ Orientation sexuelle : hétérosexuelle
✣ Banque : 399

Mer 3 Oct - 17:10
Festival Amsterdam

                 

Comme chaque année Zelda allait au Festival qui se déroulait dans le centre-ville, elle avait mis de débardeur noir style marcel et un jean taille basse. Elle n’était pas dans la provocation, mais elle avait envie de ressembler à une jeune femme comme les autres. Mais elle repensait encore et toujours à Aron, cet homme avait touché son cœur. Elle l’avait aperçu pendant la distribution, mais ces temps-ci, elle était à la préparation des repas. Elle ne sait pas si Aron a demandé à la voir, mais elle avait essayé de le croisé, mais il n’était plus là quand elle avait terminé de laver la cuisine. Elle passa une main dans ses cheveux, elle espérait de le voir ce soir. Elle était comme en manque de sa présence, elle essayait de se faire un chemin.

Il y avait beaucoup de monde dans les rues, mais son instinct la guidait. Elle était bientôt vers tous les stands de nourriture et boissons. Elle balaya la place du regard et elle vit Aron son cœur se mit à battre et elle se posa à ses côtés et lui fit un tendre baiser sur la joue et lui dit : « Salut toi, comment tu vas ? Tu essayes de me fuir ? ». Elle avait envie de le serrer contre son cœur, elle se fichait du regard des gens qui la regardait étrangement. Elle ajouta : « Tu veux qu’on mange quelque chose ? ».  

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur http://sansfrontiere.forumactif.com/t189-zelda-rose-figueres-la-
Marina Husejinović
avatar
✣ Date d'inscription : 23/08/2018
✣ Lettre d'amour : 76
✣ Emploi : Agent d'escale aéroportuaire
✣ Date de naissance : 17/02/1998
✣ Age : 20
✣ Orientation sexuelle : Bisexuelle
✣ Banque : 869

Dim 14 Oct - 4:50
Machinfùr donne peut-être l'impression d'avoir des pieds de plomb alors que je ne le lâche pas d'une semelle, mais je suis certaine qu'il prend bien son temps de pavaner avec une personne aussi formidable et magnifique collé contre lui. Il achète chaque seconde et chaque regard qui le croisera avec moi à ses côtés, ne mesure même plus sa chance en ce jour dont il se remémorera pendant au moins plusieurs années. Nous arrivons au plus près de la scène que nous permet le monde déjà posté aux premiers rangs de la scène à ciel ouvert. Un chanteur, un bassiste et deux guitaristes sont acclamés en s'installant pour envoyer un son plus rock'n'roll que la mélodieuse voix que nous venions d'entendre une centaine de mètres plus bas sur le site du festival. La première chanson remet le public en mouvement, et s'ensuivent d'autres au cours desquelles nous prenons nos aises pour bouger au rythme saccadé des grattes et des percussions. Dans un tempo binaire, je laisse de l'espace à Fur-Fur pour accorder la cadence du haut de mon corps à la puissance du leader du groupe. J'accroche également l'islandais du regard à des intervalles plutôt réguliers, pour le rassurer qu'il existe toujours et que je suis avec lui dans ce genre de moments. Je ne suis pas le genre de fille à atterrir pour dire salut, bonjour et redécoller sans dire au revoir. Bon, en fait si, mais lorsque je ne préviens pas c'est que j'ai une excellente raison ou qu'on m'a happée de force ailleurs ! Pour l'instant ce n'est pas prêt d'arriver alors de légers sourires plaisants lui sont décochés pour le lui rappeler. Comme si il allait oublier ma présence aussi. Tsss .. J'ai ce don de rester dans la mémoire des gens ahah. Enfin, la plupart. Lors d'un interlude, une brune débarque. Gabarit de lycéenne option je-sais-pas-quoi-faire-de-ma-vie. Jeune et sympa en apparence. Un peu frêle, mais très sympa dès qu'elle parle. On dirait qu'elle craint mon "collègue". Et puis la tonalité meurt sur mon prénom.. qu'elle connaît !! WHAT?! « Comment .. Oh Fur ! on se connaît à peine et tu parles de moi aux gens ? Wow », je me retourne vers lui en plaçant ma paume contre son t-shirt au niveau du torse avant de pointer un doigt sur ses abdominaux. « Tu serais gentil de prévenir. J'ai l'air de quoi là à ne pas connaître cette .. » L'éclair de génie traverse mon esprit. « Non ! C'est ta soeur ? Quand même ! Enchantée du coup », je me retourne vers la petite. « Il y a une sacrée différence entre vous », j'en ricane dans un premier temps avant de lever les yeux sans que l'islandais ne puisse le remarquer. « A tout point de vue. »

@Valentina Munõz & @Þórleifur Guðjohnsen
Voir le profil de l'utilisateur http://sansfrontiere.forumactif.com/t147-marina-show-me-love-til
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Event : Festival de Rorn
» Festival de films de Jacmel a portee internationale
» FESTIVAL du jeu a istres
» Festival des Harmonies
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors RPG :: Old Gossip :: RP-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: