Revenir en haut Aller en bas
Les liens importants!
Survole moi!



 

Partagez|

[F. Zelda]Que me réserve l'avenir?

 :: Amsterdam, the capital :: Binnenstad, Le vieux centre :: Nieuwendijk, Rue commerçante
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Aron Henderson
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 35
✣ Emploi : aucun
✣ Date de naissance : 25/12/1982
✣ Age : 35
✣ Orientation sexuelle : hétéro
✣ Banque : 364

Ven 14 Sep - 20:29
Que me réserve l'avenir?
Feat. Aron & Zelda

Je suis un sans domicile fixe, communément appelé SDF. On me regarde comme ci je venais d’une autre planète. On change de côté de rue quand on me croise. On m’ignore quand je leur adresse la parole. On m’évite quand je quête dans le but de me nourrir. Je l’avoue, ce n’est pas une vie facile. Alors je n’ai autre choix que d’aller à la soupe populaire une fois par jour. Au moins, je possédais un repas minimum dans le corps par jour. Il y avait eu des jours ou on nous donnait des vêtements. Ce qui était bien. Je pouvais alors changer de vêtements au moins, une fois par mois. Le seul vêtement dont je ne m’étais jamais débarrassé c’était ce vieux manteau d’homme, long et chaud, que j’avais reçu il y a eu 4 ans environ. À l’intérieur de celui-ci, j’y avais trouvé une photo d’une jeune fille, adolescente dessus encore. Je suis sur que je la vois presque tous les jours encore. Ce n’est pas elle qui m’a donné ce manteau, je l’ai pris moi-même dans cette boite de vêtements ce jour là. J’ai tendance à être frileux de nature, je suis tombé en amour avec ce manteau, comme on le dit souvent quand on aime un objet qu’on ne voudrait jamais se départir. Je l’ai enfilé et examiné sur moi, il m’allait comme un gant et j’y ai trouvé la photo. J’étais sur que c’était elle sur l’image, cette fille dont je ne connais pas son nom, qui me sert la soupe tous les jours. Malgré que j’y avais toujours le regard baisser à ces moments là, je l’ai toujours entraperçu quand même. Ce manteau a dû appartenir à son père. Depuis ce jour, il y a trois ans, je passe mon temps à regarder la photo, alors que je la vois presque tous les jours à la soupe populaire. Mais je n’ai jamais eu le courage d’aller lui parler. Pourquoi je le ferais? Je suis SDF… qui voudrait d’un SDF comme ami? Tout le monde me fuit, en plus elle doit faire partie de cette haute société qui les empêche d’être amis avec des gens comme moi, qui ne sont rien dans ce monde… Mais aujourd’hui, je me suis enfin décidé à l’aborder. Il faut bien une première fois à tout non? Pour la première fois elle verra mon regard bleu sur elle, elle entendra ma voix et qui sait, elle m’adressera peut-être la parole. Je serais directe, pour ne pas qu’elle me fuit, ou m’ignore. Qui sait, peut-être qu’elle fait tout ça pour nous par obligation et qu’elle n’a jamais aimé nous aider, personne ne le sait dans mon monde. Alors j’enfile le manteau, la photo dans la poche et je me rends à la soupe populaire. Je me mets en fil, attendant que tous les autres passent avant moi. Étant le dernier, je pourrais lui parler sans qu’on m’agace de m’avancer. À mon tour, je lève mon regard sur elle. Le bleu azur de mes yeux, croise le sien chocolaté. Je sors de ma poche la photo et la lui tends. Sa…salut… je crois que… ceci t’appartient… je l’ai depuis trois ans… je n’ai juste… jamais eu… le courage de te la rendre. C’était dans le manteau que j’ai pris dans la boite… Ensuite, je baisse le regard rapidement, timide, méfiant et mal à l’aise. C’était la première fois que je m’adressais à quelqu’un de la sorte. Et elle en fut l’heureuse élue… ou pas. Seule elle, le voit ainsi ou pas.
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda R. Figueres
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 45
✣ Emploi : peintre
✣ Date de naissance : 22/09/1993
✣ Age : 25
✣ Orientation sexuelle : hétérosexuelle
✣ Banque : 399

Sam 15 Sep - 13:00


   
   Zelda & Aron
   Que me réserve l'avenir ?

Z
elda était debout depuis quelques minutes, il était sept heures et demi quand elle sortit de son immeuble. Elle portait un legging de sport et une brassière. Elle avait mis sa veste autour de la taille. Comme toujours, elle allait faire du vélo dans le parc qui était près de chez elle. Elle avait aussi son appareil photo au cas où elle trouvait un point de vue qui lui plaisait. Elle pédala pendant au moins une heure et demie, elle était pressée de rentrer. Elle devait aller à la soupe populaire comme toujours. Elle était généreuse comme sa défunte mère. C'était dans ses gênes, son but dans la vie. C'était d'aider les autres comme une échappatoire de sa vie de fille à papa qui n'était pas sa vie idéale. C'était elle qui avait dit à sa mère de récupérer les vieux vêtements. Elle avait commencé la collecte depuis 5 ans maintenant. Elle rêvait d'un autre monde, un monde idéal qui était loin de celle actuellement. Elle avait mis en place un système de boîte à vêtements pour les plus nécessiteux qui pourraient prendre ce qu'ils désiraient et quand ils le voulaient. Passons, Zelda était arrivée à nouveau chez elle, elle partit à la douche. Elle avait besoin de se réveiller ' et surtout se sentir propre. Elle resta un certain temps pour se détendre et prendre soin d'elle. Elle n'était pas du genre à prendre la grosse tête au contraire. Zelda était une femme qui avait le cœur sur la main.

Elle était pressée de retourner là-bas, elle aimait discuter avec les bénévoles ainsi que les personnes qui avaient vraiment besoin de son aide. Elle se prépara et enfila un jean basique avec un débardeur et une veste en laine. Elle aimait être simple dans les moments où elle allait à la soupe populaire, personne ne savait son nom de famille. Tout le monde la connaissait par son prénom, elle ne demandait rien en retour à par un sourire. Elle était heureuse de faire du bien autour d’elle, elle se contentait de peu. Elle quitta son quartier de « Oud-Zuid » où elle résidait dans un duplex depuis presque 4 ans maintenant. Elle allait en direction de « Binnenstad », le vieux centre d’Amsterdam où se trouvait le centre pour les sans-abris. Elle prit sa voiture et partit. Il lui fallut environ quinze minutes, pour arriver à destination. Elle gara sa voiture et prit son sac où se trouvait ses affaires. Elle aida les autres bénévoles à préparer le repas et les plateaux. Puis venu le moment de la distribution, elle enfila un tablier.

Elle observait les gens qui venaient ici, ils y avaient beaucoup de personnes seules. Mais aussi des femmes avec leurs enfants. Zelda essayait d'avoir une parole de réconfort pour tous. Par moment elle offrait aux enfants des crayons et des feuilles de papier pour qu'ils puissent s'occuper. Elle avait le plus des cadeaux en retour un câlin ou un bisou. Certains enfants lui donnaient un dessin quand elle revenait. Elle était très touchée. Elle avait mis tous les dessins dans une boîte de chaussures comme un trésor. La distribution touchait à sa fin, elle était tellement heureuse d'avoir procurer un peu de réconfort à ces personnes. Elle était en train de distribuer le plateau comme d'habitude, quand elle fut interpellé par un homme. Elle n'arrivait à lui donner d'âge, mais il avait un regard bleu azur qui l'était en train de l'hypnotiser. Elle en fut même troublée. Elle reconnu de nombreux vieux manteaux de son père. Elle eu un petit sourire en coin. Elle aperçut la photo, c'était elle quand elle devait avoir quinze ou seize ans. C'était une photo que sa mère avait pris d'elle à son insu, elle était heureuse de la revoir. Elle lui répondit timidement:  « Bon.. Bonjour… oui… C'est bien à moi... ». Elle marqua une pause pour reprendre sa respiration et continua:  « Merci c'est gentil de me la prendre… C'est bien si la boîte a pu te rendre service… Demain je vais apporter des nouvelles affaires si ça t’intéresse… Tu demanderas au directeur de rester cette nuit pour dormir et je viendrais te voir pour que tu puisses choisir… ». Elle prit la photo et frôla les doigts de l'homme dont elle ne connaissait pas le nom. Elle ressenti des frissons et son cœur s'emballer d'un coup à tout rompre. Elle baissa les yeux puis le regarda à nouveau et lui dit: « Tu.. Tu as… Peur de moi ?  ». Zelda se sentait tellement mal à l'aise, c'était la première fois qu'elle était comme ça.

WILDBIRD

 
Voir le profil de l'utilisateur http://sansfrontiere.forumactif.com/t189-zelda-rose-figueres-la-
Aron Henderson
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 35
✣ Emploi : aucun
✣ Date de naissance : 25/12/1982
✣ Age : 35
✣ Orientation sexuelle : hétéro
✣ Banque : 364

Lun 17 Sep - 2:18
Que me réserve l'avenir?
Feat. Aron & Zelda


Je rougis, mais je savais que ça ne devait pas trop paraitre sous ma crasse. Je savais que nous n’étions rien, nous les SDF, la preuve, on avait pas le droit au vouvoiement, il n’y avait aucun respect pour nous. Je suis sur que la plupart de ces bénévoles le font par obligation, mais pas elle, j’en suis persuadé. Je voyais bien qu’elle aimait donner aux autres, les aider aussi. Mais elle était comme tous les autres de cette haute société, elle nous tutoyait comme de vulgaire itinérant que je suis, après tout, c’est ce que je suis et je ne mérite aucun respect de la part des autres. Je ne savais pas comment lui répondre. Je ne dormais jamais dans un lit, mon refuge était une boite de carton. Je dormais à même le sol depuis si longtemps. Je baisse le regard pour lui répondre. Merci… ça ira, je ne dors jamais sur place. Ma place… c’est dans la rue dans une boite. Je passerai demain pour venir me chercher des vêtements. Je souris faiblement. Je n’avais pas pris une douche depuis près d’un mois. Il n’y avait pas que des itinérants ici, il y avait surtout des gens avec peu de moyen, ayant un logement et de quoi dormir et se laver, pas moi et ni deux ou trois autres ici. Je tenais mon plateau fermement et la voilà à me demander si j’avais peur d’elle. Je la regarde de nouveau et me détendis, desserrant la prise à mon cabaret. Non… pas du tout… je n’ai pas l’habitude, de parler… avec des gens… comme… vous. D’habitude… on m’ignore, on ne me répond pas ou… on change de rue pour éviter de passer à mes côtés… Je prends mon plateau. Je vais… m’asseoir… merci d’avoir pris le temps de me parler… vous êtes gentille et votre aide est très apprécier, sachez-le. Je souris et je me rends à une table, laissant la photo sur la table de service. Je m’assois seul à une table, dans le fond de la salle et je commence à manger mon seul repas de la journée… affamé.
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda R. Figueres
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 45
✣ Emploi : peintre
✣ Date de naissance : 22/09/1993
✣ Age : 25
✣ Orientation sexuelle : hétérosexuelle
✣ Banque : 399

Lun 17 Sep - 20:08


   
   Zelda & Aron
   Que me réserve l'avenir ?

Z
elda regardait le jeune homme qui était sale, mais il avait un regard électrisant. C’était la première fois qu’elle remarquait ça chez un homme. Elle avait son rythme cardiaque qui était de plus en plus accéléré. Elle n’avait pas envie de le gâcher, comme toutes les personnes qu’elle avait aidé avec sa mère depuis le début qu’elle avait commencé ses permanences au sein du foyer. Elle le regardait avec un grand sourire, elle n’était pas du genre à faire ces choses par pitié. Elle aimait faire du bien autour d’elle c’était une des nombreuses choses qu’elle tenait de sa mère. Elle le forçait pour qu’elle puisse ses yeux : « D’accord, si tu veux je viens demain plus tôt pour qu’on voit ensemble pour les vêtements et les chaussures. Comme ça j’en profiterais du lever du soleil pour prendre des photos … ». Elle le regardait avec insistance. Elle était naturelle, elle ne savait pas quoi lui dire, elle avait peur d’en faire trop. Elle était quand même mal à l’aise vis-à-vis de lui, elle le regardait la raison de son malaise, elle lui dit : « Moi je ne suis pas comme tous les autres tu le seras au fil du temps, je ne fais pas ça par intérêt, j’ai commencé à venir quand j’étais enfant une fois de temps. Puis quand j’étais comme sur la photo plus souvent avec ma mère et maintenant je passe tout mon temps libre ici ou je fais des choses qui ont un rapport avec mes études. Et les gens comme tu décris passent à côté de pleins de choses … Car vous êtes comme tout le monde et même plus intéressants … ». Elle le regardait partir à une table, elle prit la photo et prit son sac où elle avait son bloc de dessins. Elle s’approcha de lui et lui dit : « Je peux me mettre ici pour dessiner. Je serais silencieuse promis » En frôlant sans le vouloir ses doigts, elle n’avait aucunement l’envie de le déranger.

WILDBIRD

 
Voir le profil de l'utilisateur http://sansfrontiere.forumactif.com/t189-zelda-rose-figueres-la-
Aron Henderson
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 35
✣ Emploi : aucun
✣ Date de naissance : 25/12/1982
✣ Age : 35
✣ Orientation sexuelle : hétéro
✣ Banque : 364

Ven 21 Sep - 19:15
Que me réserve l'avenir?
Feat. Aron & Zelda


Je commençais à manger, alors que je venais à peine de quitter la file pour la nourriture. J’aimerais tellement être quelqu’un dans cette société, avoir de la politesse envers moi, être respecté. Rien de tout ça ne m’arrive. Elle avait essayé de me dire qu’elle n’était pas comme les autres, mais dans le fond, oui, elle l’était. Je mangeais tranquillement et dans mes pensées quand je l’entendis me demander si elle pouvoir s’asseoir à ma table pour dessiner. Je sursautai alors et je la regarde. Oui vous pouvez. Pourquoi à ma table et pas une autre? Mais bon, elle a le droit de s’asseoir là où elle veut, la table ne m’appartient pas. Je continue de manger tranquillement, entendant le griffonnement de son crayon sur le papier. Je finis mon plat et je vais poser mon plateau à sa place, dans le but d’être nettoyer. Je reviens à la même table et je me rassois. Vous dessinez quoi? J’essaie de voir ce qu’elle dessine.
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda R. Figueres
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 45
✣ Emploi : peintre
✣ Date de naissance : 22/09/1993
✣ Age : 25
✣ Orientation sexuelle : hétérosexuelle
✣ Banque : 399

Ven 21 Sep - 20:58


   
   Zelda & Aron
   Que me réserve l'avenir ?

Z
elda avait trouvé quoi enfin plutôt qui dessiner, il était peut-être sale, mais elle imaginait les traits du jeune homme avec qui elle était en train de discuter. Elle passa une main dans ses cheveux, mais elle se décida de mettre un pinceau dans ses cheveux. Elle était tellement bien, c’était assez rare de dessiner à côté de quelqu’un ou même de dessiner en présence de la personne qu’elle avait pris comme modèle. Il était en train de manger et elle était en train de dessiner, dans ces moments-là Zelda était dans son monde. Elle se mit à sursauter quand le jeune homme était à nouveau vers la table, elle fit un petit sourire en coin et lui dit : « Je suis en train de te … enfin de vous dessiner … ». Elle baissa son regard, elle ne savait comment il allait le prendre après tout. Ils ne se connaissaient pas vraiment depuis vraiment longtemps. Mais il dégageait quelque chose de particulier en lui, elle ne pouvait s’expliquer ça.

WILDBIRD

 
Voir le profil de l'utilisateur http://sansfrontiere.forumactif.com/t189-zelda-rose-figueres-la-
Aron Henderson
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 35
✣ Emploi : aucun
✣ Date de naissance : 25/12/1982
✣ Age : 35
✣ Orientation sexuelle : hétéro
✣ Banque : 364

Lun 24 Sep - 21:42
Que me réserve l'avenir?
Feat. Aron & Zelda


Je suis surpris de ce qu’elle me dit. Elle me dessinait, mais pourquoi elle faisait ça? Je la regarde. Je peux voir? J’ai toujours trouver que ça servait à rien de dessiner, à quoi bon? Je savais qu’elle donnait des cours de dessins. Mais franchement, à quoi ça servait d’apprendre? Je prends son cahier sans avoir sa permission pour regarder moi-même ce qu’elle dessinait. Je souris en coin. Je croyais que j’étais plus sale que ça. Mon vrai visage est caché sous la crasse, mais… bravo, vous arrivez à voir en dessous de celle-ci. Joli votre dessin. Je saurais jamais faire ça… Je me mords la lèvre. Je ne sais pas ce qui m’arrivait, mais, cette fille m’attirait, elle dégageait quelque chose de confiance, alors que d’autre non. Au faite… merci pour les vêtements… pour demain. C’est vraiment gentil ce que vous faites pour nous tous.
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda R. Figueres
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 45
✣ Emploi : peintre
✣ Date de naissance : 22/09/1993
✣ Age : 25
✣ Orientation sexuelle : hétérosexuelle
✣ Banque : 399

Lun 24 Sep - 23:14


   
   Zelda & Aron
   Que me réserve l'avenir ?

Z
elda regardait cet homme qui avait quelque chose de plus que les autres, elle se mordilla la lèvre inférieure. Elle caressa doucement la joue du jeune homme, elle était comme hypnotisée par lui. Elle retira sa main doucement, mais assez rapidement. Elle sortit de sa rêverie quand il prit son cahier, elle était maintenant toute rouge. Ils étaient tous les deux, tout le monde était parti comme le service était terminé. Elle sourit et lui dit : « Si tu veux te laver … Tu peux venir à la maison ça ne me dérange pas tu sais … Si tu veux je peux t’apprendre à dessiner je donne des cours ici quand je ne suis pas à la fac … Puis je n’ai pas de mal le modèle est assez photogénique … ». Le jeune homme dégageait un aura qu’elle n’avait jamais connu chez un homme. Elle passa une main dans ses cheveux et lui dit : « On peut se tutoyer, car le « vous » je me sens vieille. ». Elle se mit à rougir de plus belle pour l’histoire des vêtements. Elle le faisait de bon cœur, mais les gens pensaient qu’elle était intéressée. Elle se mit à rougir encore plus et lui dit : « Je fais ce que dicte mon cœur, j’aime faire du bien autour de moi. Je suis désolée pour le dessin … Je dessine depuis que je suis toute petite, c’est mon mode d’expression… ».  Zelda était tellement intriguée par cet homme avec qui elle était en train de discuter depuis peu de temps. mais elle était tellement bien en sa présence.  

WILDBIRD

 
Voir le profil de l'utilisateur http://sansfrontiere.forumactif.com/t189-zelda-rose-figueres-la-
Aron Henderson
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 35
✣ Emploi : aucun
✣ Date de naissance : 25/12/1982
✣ Age : 35
✣ Orientation sexuelle : hétéro
✣ Banque : 364

Mar 25 Sep - 2:08
Que me réserve l'avenir?
Feat. Aron & Zelda


C’était la première fois que quelqu’un d’autre me touchait comme ça. Jamais personne avait osé me toucher avant, parce que je suis sale, parce que je suis personne dans cette société, parce que je suis SDF… Mais Zelda avait osé, caresser ma joue sale et ensuite, mes cheveux peut-être pleins de poux. Je baisse le regard timidement. Tu es gentille… oui je veux bien de cette douche… si vraiment, tu me l’offre. Je joue avec mes doigts nerveusement. Je baisse le regard timide. Tu es si gentille avec moi… Je lève doucement mon regard vers elle. Pourquoi tu es si gentille avec moi? Pourquoi… moi? Y a pleins d’autres SDF comme moi pourtant… pourquoi moi? Je rougis encore, surpris et étonné de cette aide soudaine après plusieurs années d’itinérance. Pourquoi? J’aurais le droit à un bain à la place? J’ai si… froid dehors… si tu savais. Je baisse le regard honteux. Malgré le mentaux de son père, j’avais froid la nuit dans cette boite.[/color]
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda R. Figueres
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 45
✣ Emploi : peintre
✣ Date de naissance : 22/09/1993
✣ Age : 25
✣ Orientation sexuelle : hétérosexuelle
✣ Banque : 399

Mar 25 Sep - 3:22


   
   Zelda & Aron
   Que me réserve l'avenir ?

Z
Zelda regardait Aron qui était tout aussi rouge qu'elle, mais elle était très bien en sa compagnie. Elle caressait à nouveau sa peau, elle savait qu'elle serait encore plus douce une fois qu'elle serait lavée. Elle lui dit: « Je me sens tellement bien avec toi, j'ai envie d'être là pour toi tu comprends. Je veux être là pour toi quand tu auras besoin de moi pour te laver et pour autre chose. Je ne veux plus de gènes entre nous…Je t'offrirai aussi de quoi manger du tu veux… Tu aimes lire ? ». Elle se mit à caresser ses doigts qui bougeaient nerveusement. Elle a caressa son visage, elle avait besoin de contact avec lui. Sa vie était peut-être en train de changer, elle avait peut-être trouvé l'homme de sa vie. Il voulait un bain, elle lui dit: « Bien sûr que tu pourras prendre un et du tu veux je te couperais un peu les cheveux… Histoire qu'on puisse voir tes magnifiques yeux azurs. Le bleu de tes yeux est très beau et très profond. Et tes pupilles sont légèrement dilatées c'est tellement beau ». Elle se mordilla la lèvre inférieure et se mit à dessiner ses yeux sur une nouvelle feuille de papier et caressa sa main et la serra un peu plus fort et continua de regarder son dessin et le jeune homme pour qui son cœur battait à tout rompre.

WILDBIRD

 
Voir le profil de l'utilisateur http://sansfrontiere.forumactif.com/t189-zelda-rose-figueres-la-
Aron Henderson
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 35
✣ Emploi : aucun
✣ Date de naissance : 25/12/1982
✣ Age : 35
✣ Orientation sexuelle : hétéro
✣ Banque : 364

Mar 25 Sep - 14:47
Que me réserve l'avenir?
Feat. Aron & Zelda


Je me sentais tout bizarre face à elle. Je n’avais jamais ressenti une telle chose dans toute ma vie. Je crois que je pourrais dire la même chose d’elle, mais je ne savais pas comment le lui dire. Elle me caressa à nouveau la joue, c’était fou comment elle n’avait aucun dégout, dédain pour moi. Même sale, puant, elle voulait me toucher. C’était si touchant à mes yeux. Tout comme moi, elle doit avoir eu l’œil sur moi depuis 5 ans déjà. Tous les jours, depuis 5 ans je la vois nourrir les pauvres gens que nous sommes, c’est une façon de se connaître et maintenant qu’on se parle enfin, le déclic entre nous, c’est enclenché. C’est comme une histoire interdite qui est en train de débuter. Oui… j’adore lire…Je lisais beaucoup de livre de médecine, j'avais beau n'avoir aucun diplome, mais je savais comment soigner quelqu'un. Je rougis et baisse le regard, elle adorait mes yeux et je la vois débuter un nouveau dessin. Je me mords la lèvre, la regardant faire. Merci, ça va me faire du bien de… de voir enfin ton… magnifique visage. Tu… tu es si belle tu sais. Ta photo…. Je la regarde tout le temps quand je n’ai rien à faire. J’avais beau ne jamais avoir su ce qu’était l’amour et aimer une femme, mais je savais ce qu’un homme avait besoin, c’était tout à fait naturelle dans la vie d’un humain. Alors que… caché dans le fond de ma boite il m’arrivait de me toucher en pensant à elle. Elle m’a toujours plus, elle a toujours fait plus mature que son âge. On va chez toi? Si on y va maintenant, je poserais pour toi, comme tu le voudras d’accord… après que tu m’es coupé les cheveux et que j’ai pris un bain. Je me mords la lèvre, venant à mon tour, caresser sa joue. Sa peau était si douce, mon pouce vient caresser ses lèvres.[/color]
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda R. Figueres
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 45
✣ Emploi : peintre
✣ Date de naissance : 22/09/1993
✣ Age : 25
✣ Orientation sexuelle : hétérosexuelle
✣ Banque : 399

Mar 25 Sep - 17:21


   
   Zelda & Aron
   Que me réserve l'avenir ?

Z
elda regardait cet homme qu’elle avait vu pendant 5 ans sans vraiment y portait l’attention qu’elle a pour lui maintenant. Elle se sentait vraiment bizarre, elle sentait comme des papillons dans son ventre et son estomac, elle avait le cœur qui abattait anormalement vite et fort dans sa poitrine. Elle n’avait aucun dégoût ni dédain pour lui, pourtant ils avaient beaucoup de choses qui pouvaient les éloigner. Ils avaient comme des atomes qui faisaient qui les avaient rapprochés aujourd’hui. Elle savait que c’était sans doute une histoire interdite, un remake de « Roméo et Juliette » qui était son histoire d’amour préférée. Pour ses études, elle avait fait une adaptation dessinée pour la fin de l’année dernière. Elle avait eu la meilleure note de tout l’amphi, mais elle n’avait voulu montrer son travail à personne. Elle était par moment assez pudique. Elle avait longuement étudié les traits de son visage, le « Roméo » de son adaptation était en réalité le visage d’Aron et la « Juliette» avait le sien de visage. Elle avait tellement de fois rêver de lui enfin d’eux aussi. Elle rêvait de passer même des moments intimes avec lui, alors qu’ils ne s’étaient jamais adressé la parole. Elle se réveillait souvent en vague à la suite de ses rêves. Elle l’avait souvent vu en train des livres, mais elle ne savait quel genre de livre, il lisait en réalité et cela l’intéressait. Elle n’arrêtait pas de lui caresser le visage et s’approcha doucement du sien : « Tu aimes quel genre de livre ? ». Elle posa sa tête sur son épaule, elle se souvenait très bien de ce manteau comme il était à son père. Elle s’en souvenait aussi, car il l’avait jeté après la mort de sa mère. Quand Aron continua de parler, il parlait de son visage, elle se mit à rougir encore plus. Elle n’avait jamais pensé être une jeune femme attirante pour un homme encore moins quand elle était adolescente. Elle était depuis toujours complexée, son père n’avait jamais eu de mots tendres envers elle comme elle était en marge de leur « monde ». Elle lui sourit et lui dit : « Merci … de tes compliments … mais je ne pas suis belle que ça … ». Elle était tellement bien avec lui, il avait peut-être compris qu’elle était une personne avant d’être une petite fille à papa. Elle devait lui dire, qu’elle regardait les dessins qu’elle avait fait de lui. Elle reprit sa respiration et lui dit : « Bah moi je … je regarde les dessins que j’ai fait de toi … ». Elle fut assez surprise quand il lui proposa cela, car elle allait lui proposer aussi. Elle caressa sa joue avec tendresse et lui répondit : « Oui viens on y va avant que le temps commence à devenir orageux. Et si tu veux, tu … tu resteras dormir à la maison. J’ai peur de l’orage quand je suis toute seule. Avec plaisir, je suis d’accord pour te faire poser pour moi, mais on voit ça à la maison d’accord ? ». Elle baissa un petit moment les yeux en cessant sa caresse. Elle releva la tête et se remit à lui caresser la joue quand il commença lui aussi à caresser sa joue. Elle sentit tout son corps en feu, mais cette chaleur était tellement agréable. Elle sentit son pouce sur sa bouche et déposa un léger baiser dessus et se mit à lui sourire qui illuminait son visage.
WILDBIRD

 
Voir le profil de l'utilisateur http://sansfrontiere.forumactif.com/t189-zelda-rose-figueres-la-
Aron Henderson
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 35
✣ Emploi : aucun
✣ Date de naissance : 25/12/1982
✣ Age : 35
✣ Orientation sexuelle : hétéro
✣ Banque : 364

Mer 26 Sep - 2:50
Que me réserve l'avenir?
Feat. Aron & Zelda


Je me lève de la table, excité, énervé à cette idée d’aller chez elle. Une fois dehors je lui répondis. Je lis des bouquins… de médecine… Je rougis, comment itinérant pouvait lire de tel truc? C’est sans doute ce qu’elle se dit. Je la suis de prêt jusqu’à chez elle ou sa voiture. Et une fois arrivé, je ne me doutais pas de l’ampleur de l’endroit où elle habitait. Nous étions réellement des opposés, elle riche, moi si pauvre. Elle avait de l’argent, ça c’est sur. Je regarde partout dans sa belle demeure, ne touchant à rien, ayant peur de salir quelque chose à ma peau sale et puante. Je la regarde. C’est si beau chez toi… mais… je ne mérite pas tout ça se soir tu sais… mais c’est gentil de m’accueillir chez toi pour la nuit. Je ferai attention à ne rien toucher t’inquiètes pas. Je souris. Et puis… tu me dessines depuis combien de temps? Je peux voir le plus beau de tes dessins que tu as fait de moi? Je me mords la lèvre, honoré qu’elle me dessinait comme ça, sans que je l’ais su avant. C’était trop mignon. Je marche dans l’appartement, regardant tout autour de moi. Elle est où… la salle de bain…. Je me sens… si sale si tu savais et… inconfortable dans mon corps. Je baisse le regard, honteux.
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda R. Figueres
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 45
✣ Emploi : peintre
✣ Date de naissance : 22/09/1993
✣ Age : 25
✣ Orientation sexuelle : hétérosexuelle
✣ Banque : 399

Mer 26 Sep - 20:03


   
   Zelda & Aron
   Que me réserve l'avenir ?

Z
elda regardait Aron, il avait l’air vraiment d’aller chez elle, tout comme elle l’était aussi. Ils pourraient assez un moment supplémentaire ensemble. Elle avait le cœur qui battait tellement fort, qu’elle sentait les battements de son cœur sur ses tempes. Il aimait les livres de médecine, elle se mit à sourire largement et lui dit : « Je crois que j’ai des bouquins dans des cartons à la maison … On regardera ça à la maison si tu veux … ». Elle prit la main d’Aron et la caressa tout doucement et lui fit un petit bisou sur ses doigts et partirent en direction de son 4x4. Elle monta dans sa voiture et attendit qu’il soit attaché pour partir chez elle. Elle le regardait du coin de l’œil et ils furent dix minutes chez elle. Ils arrivèrent au dernier étage en peu de temps, comme ils étaient que tous les deux dans la cabine. Elle était tellement stressée intérieurement, car Aron était le premier homme qu’elle invitait chez elle. Elle lui ouvrit la porte et lui dit : « Bienvenue à la maison … Si tu veux te débarrasser. Tu peux mettre tes affaires sur le portemanteau ou sur une chaise tu fais comme tu veux. ». Elle regardait Aron qui avait les yeux qui brillaient comme un enfant, elle lui caressa le bras et lui sourit : « Tu le mérites, ne dis pas de bêtises s’il te plaît. Tu n’allais pas dormir sous la pluie et avec l’orage quand même … Tu peux toucher si tu veux, je n’ai rien à cacher … Tu verras c’est juste des pêle-mêle de photos de famille ou bien des dessins. ». Elle se mit à sourire et surtout à rougir, elle ne savait pas si elle devait vraiment lui dire depuis combien de temps. En même temps elle n’avait pas honte et lui dit : « Depuis cinq ans environ. J’ai surtout ton regard azur qui m’a tout de suite interpellé. Il est tellement intense tu n’imagines même à quel point il peut me troubler. Je te montrerais tous les dessins si tu veux … Et mon adaptation d’une pièce en bande dessinée … Je l’ai fait aussi en dessins aussi. ». Elle se mordilla la lèvre au même moment que lui, elle s’approcha de lui et déposa un tendre baiser sur ses lèvres et lui dit : « Tout ce qui est chambres et salle de bain c’est en haut. Il y a aussi des toilettes en haut et en bas. Et en plus, il y a une petite surprise, je te la montrerais quand tu auras pris ta douche. Tu pourras aussi choisir de nouveaux vêtements et des nouvelles chaussures. J’ai pleins de choses à te montrer et je suis sûre que ça t’ira. Je fais ça, car ça me fait plaisir tu sais. ».
WILDBIRD

 
Voir le profil de l'utilisateur http://sansfrontiere.forumactif.com/t189-zelda-rose-figueres-la-
Aron Henderson
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 35
✣ Emploi : aucun
✣ Date de naissance : 25/12/1982
✣ Age : 35
✣ Orientation sexuelle : hétéro
✣ Banque : 364

Jeu 27 Sep - 1:25
Que me réserve l'avenir?
Feat. Aron & Zelda


Je ne sais pas ce qui est en train de se passer entre nous, mais ce baiser sur mes lèvres, qu’elle m’offrit, m’a donné un tas de frisson. Je me sentais comme un adolescent qui tombe en amour pour la première fois et que sa nouvelle copine venait de lui donner un tendre baiser. Pourtant c’est ce qui était en train de m’arriver. J’étais amoureux, pour la première fois de ma vie. Même si c’est la première fois qu’on se parlait, on avait vu, l’un et l’autre ce que nous faisions au quotidien. Mais je n’arrivais pas à croire comment une fille avec autant d’argent s’intéressait à un SDF comme moi, qui n’a rien à offrir. Mais je compris que c’était à cause de mes yeux… Ça aurait été quoi si mon regard était neutre? Je n’en saurai jamais rien. Je rougis quand elle me parla de l’orage. Tu sais… ça n’aurait pas été le premier orage où j’aurais dormi dehors, je le fais depuis mes 18 ans, donc, ça ne me dérange pas l’orage et la pluie, j’ai l’habitude. Je m’avance au second étage, vers la salle de bain et puis, je respecte quand même sa demeure, je ne touche quand même à rien. J’étais touché par les dessins qu’elle fait de moi depuis si longtemps. Je me faufile dans la salle de bain et je prends un bain. J’y reste un long moment, pensant à Zelda. Elle me plaisait tellement, elle me semblait si douce, mais ais-je le droit à cet amour naissant? Non, bien sûr que non. Je n’aurais jamais rien à lui offrir, je n’ai pas eu cette chance de réussir dans la vie et aujourd’hui, il est trop tard pour ça. Je quitte le bain et j’enroule une serviette à ma taille et je la rejoins. Zelda… Je suis là. Je peux avoir cette petite surprise? Ça m’intrigue, je n’ai jamais eu de surprise. Je m’approche d’elle. J’étais tout propre et je me sentais plus à l’aise face à elle, parce que je n’étais pas crasseux. Je lui souris. Merci… pour ce que tu fais pour moi.
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda R. Figueres
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 45
✣ Emploi : peintre
✣ Date de naissance : 22/09/1993
✣ Age : 25
✣ Orientation sexuelle : hétérosexuelle
✣ Banque : 399

Jeu 27 Sep - 22:39


   
   Zelda & Aron
   Que me réserve l'avenir ?

Z
elda était pour la première fois amoureuse d’un homme, elle n’avait jamais embrassé un homme en première. Elle avait eu des papillons dans son ventre, elle se retira et se mit à rougir doucement. Elle avait envie de l’avoir avec elle aujourd’hui. Il n’allait avoir que deux pièces qui allaient les séparer cette nuit. Elle passa une main dans ses cheveux, mais elle était heureuse qu’il soit là. Elle lui répondit doucement : «   Je fais ça, car cela me fait plaisir tu sais … Je ne vais pas te laisser sous la pluie et l’orage surtout en cette période de l’année. Moi j’ai très peur de l’orage depuis que je suis petite … Personne n’a pu me faire passer cette peur … Tu dois me prendre pour une folle hein ? ». Elle baissa la tête, car elle avait honte d’elle. Son père se moquait d’elle, ils étaient en train de monter à l’étage. Elle adorait habiter dans son duplex, c’était pour elle son petit luxe. Elle avait acheté cette habitation avec l’héritage de sa mère. Elle avait gardé le reste de l’argent sur un compte en cas de besoin. Elle se mit à sourire à Aron, il était tellement différent des autres hommes qu’elle avait connus auparavant. Elle regardait Aron se faufiler dans la salle de bain, elle alla dans sa chambre et se mit en pyjama. Elle enfila un débardeur et un pantalon de yoga, elle laissa la porte de sa chambre ouverte. Elle se mit sur son lit et se remit à dessiner, c’était une des choses qui ne la laissait jamais de dessiner. Au bout d’un petit moment, elle fut sortie de ses songes par Aron. Elle se mordilla la lèvre inférieure. Elle se mit debout sur son lit et déposa un autre baiser sur ses lèvres. Elle se mit à sourire et lui dit : «  D’accord je vais te montrer ta surprise, mais il faut que tu sois habillée. Je n’ai pas envie que tu prennes froid Aron. S’il te plaît cesses de me remercier … Je ne fais rien d’important … Je suis toujours comme ça. ». Elle passa une main dans ses cheveux et se colla contre lui pour lui faire un câlin.
WILDBIRD

 
Voir le profil de l'utilisateur http://sansfrontiere.forumactif.com/t189-zelda-rose-figueres-la-
Aron Henderson
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 35
✣ Emploi : aucun
✣ Date de naissance : 25/12/1982
✣ Age : 35
✣ Orientation sexuelle : hétéro
✣ Banque : 364

Ven 28 Sep - 2:08

Elle était si jolie sur son lit. Moi j'avais peur du feu et je cachais un terrible secret. Pour moi, il était terrible, parce que j'en avais honte. Moi j'ai la peur du feu, alors t'en fais pas, je serais juste à côté, dans l'autre pièce. Lui dis-je une fois hors de la douche.Je lui souris. Elle me demanda de m'habiller, ce que je fis avec les vêtements qu'elle m'a laisser dans la chambre que j'occupais cette nuit. J'opte pour une chemise a carreaux noir et rouge et un jeans délavé bleu ciel, comme mes yeux. Je me regarde dans le miroir. Il y a des années que je n'ai pas vu mon reflet. Elle avait raison, mes yeux sont si intense. Je retourne à la salle de bain pour me raser, il y avait des mois que je l'avais pas fait. Je retourne ensuite à ses côtés. Je suis prêt...on peut y aller? Je souris en coin, tellement curieux de savoir et connaître cette surprise qu'elle avait pour moi.
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda R. Figueres
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 45
✣ Emploi : peintre
✣ Date de naissance : 22/09/1993
✣ Age : 25
✣ Orientation sexuelle : hétérosexuelle
✣ Banque : 399

Ven 28 Sep - 15:23


   
   Zelda & Aron
   Que me réserve l'avenir ?

Z
elda regardait cet homme qui lui était destiné, elle ne croyait pas au destin. Mais à ce moment précis, elle y croyait car l'homme qu'elle dessinait depuis presque cinq ans était là. Elle passa une main dans ses cheveux, elle lui dit : « Non pas de feu, ne t'inquiète pas. Va te changer et tu verras. ». Elle l'attendait sur le pas de sa chambre. Quand elle le revit habiller dans une des tenues qu'elle avait choisies. Elle avait fait plusieurs piles de vêtements en fonction de ses goûts à elle. Elle était surprise qu’il puisse avoir les mêmes atomes crochus sur ça. Elle était heureuse d’avoir enfin rencontre celui qu’elle dessinait depuis longtemps. Elle se mit à ses côtés et lui dit dans son oreille : « Fais-moi confiance. Cependant fermes tes yeux. ». Elle prit sa main et ils allèrent en direction de la terrasse qui était le toit de l’immeuble où elle demeurait depuis peu de temps. Ils longèrent le couloir et elle lui dit : « Attention ? Tu es prêt ? Tu peux ouvrir les yeux. ». Elle était tellement impatiente de voir sa réaction face à la vue panoramique qu’elle avait d’Amsterdam.
WILDBIRD

 
Voir le profil de l'utilisateur http://sansfrontiere.forumactif.com/t189-zelda-rose-figueres-la-
Aron Henderson
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 35
✣ Emploi : aucun
✣ Date de naissance : 25/12/1982
✣ Age : 35
✣ Orientation sexuelle : hétéro
✣ Banque : 364

Sam 29 Sep - 4:48
Que me réserve l'avenir?
Feat. Aron & Zelda


Elle me demanda de fermer mes yeux, c’est ce que je fis et je la laisse me guider, là où elle voulait m’emmener. J’étais intrigué par tout ça. Et en ce moment, je me sentais comme un gamin. Je n’ai jamais vécu une telle chose depuis que je suis à la rue. C’était la première fois que j’étais avec une fille. Je me demandais juste, comment je pouvais plaire à une fille, malgré ma situation. On ne sera jamais un vrai couple, on ne sera jamais vraiment ensemble, parce que je ne me laisserai jamais faire vivre par elle. Je me sentirais trop mal d’être un parasite, parce ce que c’est ce que je serais. Je ne ramènerai jamais de l’argent à la maison, alors je serai un parasite. Même si après cette nuit ici, elle m’autoriserait à revenir quand je le voudrais, je ne reviendrai pas de si tôt. Je laisserai passer surement au moins un mois entre chacune de mes visites. De toute façon, j’ai l’habitude de dormir au sol dans une boite. Je ne sais même pas si je vais arriver à dormir dans le lit cette nuit. Me voilà à pouvoir enfin ouvrir les yeux, ce que je fis. La vue était magnifique. Ouah! Tu en as de la chance… c’est si beau, c’est la plus belle chose que j’ai vu… Je jette mon regard sur elle et je rougis. non… c’est toi la plus belle chose à mes yeux Zelda. Je viens caresser ma joue. Je ne me savais pas séducteur ou dragueur. Mes lèvres viennent ensuite embrasser les siennes avec maladresse. Il fera bientôt nuit.
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda R. Figueres
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 45
✣ Emploi : peintre
✣ Date de naissance : 22/09/1993
✣ Age : 25
✣ Orientation sexuelle : hétérosexuelle
✣ Banque : 399

Sam 29 Sep - 21:40


   
   Zelda & Aron
   Que me réserve l'avenir ?

Z
elda regardait Aron, elle était tellement heureuse malgré qu’ils soient complètement différents. Elle se sentait tellement bien avec lui. Elle avait envie qu’il soit près d’elle le plus souvent possible, elle avait qu’il n’allait pas accepter la situation. Il était tellement différent des hommes qui étaient de son « monde ». Son passé n’était pas des plus magique, elle avait tellement souffert à cause de son père, mais aussi à cause du décès de sa mère. Elle se blottit contre en regardant la vue qui leur étaient donner. Elle était tellement bien avec lui, elle aimait tellement parler avec lui. Elle savait qu’elle avait une belle vue, c’était pour ça qu’elle avait choisit ce duplex. Quand il lui fit un autre compliment, elle devenu encore plus rouge. Elle complexait, elle n’avait jamais eu de petit copain, ils l’avaient tous trouvé trop petite et renfermée. Elle ne sentait pas à son aise avec les autres, mais tout était différents avec Aron. Elle se mit sur la pointe des pieds et embrassa Aron. Elle se retira et lui dit : « Toi aussi tu es la plus belle chose à mes yeux. Je me sens tellement différente, je me sens comme apaisée, c’est la première depuis que maman n’est plus là … Elle avait raison l’âme sœur vient toujours quand on ne s’en rend pas compte. Je suis sûre qu’elle aurait été contente pour moi. ».
WILDBIRD

 
Voir le profil de l'utilisateur http://sansfrontiere.forumactif.com/t189-zelda-rose-figueres-la-
Aron Henderson
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 35
✣ Emploi : aucun
✣ Date de naissance : 25/12/1982
✣ Age : 35
✣ Orientation sexuelle : hétéro
✣ Banque : 364

Mer 3 Oct - 1:52
Que me réserve l'avenir?
Feat. Aron & Zelda


J’attrape sa main, jouant avec ses doigts. Comment pouvait-elle dire ça comme ça? Je ne suis pas son destin, c’est impossible. Je suis au plus bas de l’échelle de la société, quelqu’un qui n’existe même pas aux yeux de tous, je suis un déchet de l’humanité, qui ne sert carrément à rien. Sa mère ne pouvait pas accepter que sa fille s’amourache d’un itinérant qui pourra jamais rien lui donner. Mais elle n’était pas là pour lui dire, alors j’avais peut-être cette chance d’être elle à cause de ça. J’avais pourtant besoin de cet amour qu’elle avait envie de me donner, parce qu’elle pouvait me valoriser à cette vie misérable que j’avais. Ce soir était un moment qui ne se reproduira peut-être pas de sitôt. Parce que je déteste abuser de l’hospitalité des gens, alors que je ne pourrais jamais rien lui offrir en échange. Je me sentirais mal à l’aise de profiter de cette hospitalité, même si c’est ce qu’elle voudrait. Je viens me blottir doucement dans ses bras, posant ma tête sur son épaule. Je suis pourtant inaccessible… ça ne durera pas longtemps toi et moi, parce que tu réaliseras, bien assez tôt tout ce que je ne pourrais pas t’offrir. Je ne vivrai jamais avec toi. Je ne t’achèterai jamais une bague de fiançailles. Je ne ramènerai jamais de l’argent à la maison. Je ne pourrai jamais être ton cavalier pour une soirée mondaine. Je ne suis pas de ces gens Zelda et tu finiras par te lasser de ce que je ne pourrais jamais t’offrir. Alors, je te dis ça maintenant, pour que tu le réalises avant qu’il ne soit trop tard et que j’en souffre le jour où… tu cesseras de vouloir de moi. Je serais mal à l’aise d’accepter ton hospitalité, sans jamais pouvoir t’offrir quoi que ce soit en retour… tu me donnes déjà beaucoup avec ces vêtements. C’est déjà bien assez. Je ferme les yeux, sans me retirer de ses bras, je la sers doucement contre moi et j’hume sa douce odeur.
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda R. Figueres
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 45
✣ Emploi : peintre
✣ Date de naissance : 22/09/1993
✣ Age : 25
✣ Orientation sexuelle : hétérosexuelle
✣ Banque : 399

Mer 3 Oct - 11:49


   
   Zelda & Aron
   Que me réserve l'avenir ?

Z
elda regardait Aron, elle était tellement bien avec lui. Comme toujours elle avait été sincère avec lui, elle n’avait pas envie de mentir. Cela n’était pas dans son caractère. Elle avait tellement des frissons quand il lui caressait la main. Elle lui caressait la joue, elle voulait lui donner de l’amour et tout ce qu’il avait dû manquer depuis bien longtemps. Elle était tellement bien avec lui, elle se sentait tellement heureuse, les battements de son cœur étaient anormalement forts pour la première fois de sa vie. Elle se blottit encore plus contre lui. Elle était heureuse, sa mère était comme elle, elle s’en fichait de la classe sociale. Elle le regardait dans les yeux et l’écoutait puis elle lui répondit : « Je sais que tu me dis ça, car tu ne veux pas abuser de mon hospitalité, mais moi je veux qu’on soit ensemble. Toi aussi tu dois ressentir ce « truc ». Si tu ne voulais pas de moi tu ne serais pas venu ici … Je sais que tu me mens, car ton regard est tellement brillant. Je veux juste qu’on passe des moments de bonheur ensemble … Puis tu pourras trouver un travail si tu ne veux pas dépendre de moi … Si tu pourras être mon cavalier, car je suis sûre que tu veux faire des efforts pour moi … Jamais je serais lassée de toi, car entre nous il y a quelque chose que personne ne peut l’expliquer … Tu m’as vu depuis ces 5 ans, tu crois vraiment que je me lasse d’aider mon prochain … Non parce que je rêvais secrètement de te parler et que je rêve que tout le monde puisse avoir le minimum acceptable pour vivre. Je sais que ce sera impossible, mais je veux qu’on puisse être heureux toi et moi … C’est ça que je veux que tu m’offres Aron … Ton amour, ta présence et que tu m’aimes … Je ne veux pas te perdre, maintenant que je t’ai trouvé … ». Elle se mit à pleurer en silence, elle avait qu’il soit avec elle et rien d’autre, il était sa destinée, même si le chemin promettait d’être long.
WILDBIRD

 
Voir le profil de l'utilisateur http://sansfrontiere.forumactif.com/t189-zelda-rose-figueres-la-
Aron Henderson
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 35
✣ Emploi : aucun
✣ Date de naissance : 25/12/1982
✣ Age : 35
✣ Orientation sexuelle : hétéro
✣ Banque : 364

Dim 7 Oct - 3:45
Que me réserve l'avenir?
Feat. Aron & Zelda


Je l’écoute à mon tour, comme elle m’avait écouté avant. Elle n’avait besoin que de ma présence et mon amour, elle n’attendait rien en retour de moi. Même si elle dit que je pourrais trouver un travail, je n’en trouverai jamais, parce que je n’ai pas de diplôme. Personne ne prendrait un mec sans diplôme, c’est si difficile de travailler aujourd’hui. Si non, je ne serais pas à la rue depuis mes 18 ans si c’était facile d’avoir un travail. Je ne me sentirai jamais chez moi, parce que c’est SA maison et qu’il n’y a aucune affaire à moi ici. Je ne possède rien du tout dans ma vie. Je la regarde, posant ma main sur sa joue, alors qu’elle se mit à pleurer en silence, je le savais parce que j’y voyais une couler sur sa joue. Je viens l’essuyer avec mon pouce. On sera quand même ensemble tu sais. On se verra à la soupe populaire ou… dans la ruelle ou je crèche… Je caresse sa joue. Et puis, tu le sais autant que moi que je ne peux pas me trouver de travail. J’ai aucune expérience, aucune compétence et… aucun diplôme, personne ne prendrait quelqu’un comme moi, personne ne me donnera ma chance. Je ne suis pas con, si tu n’as pas un bon CV tu n’es jamais choisi… Je lâchai sa joue et je soupire. J’ai froid… je vais rentrer. Me voilà à la contourner et retourner à l’intérieur, je me rends à la chambre que j’aurai cette nuit. Je ne touche même pas au lit, me posant à même le sol, en boule contre le mur, comme ci j’étais caler dans le fond de ma boite de carton dehors. Je ferme les yeux.
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda R. Figueres
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 45
✣ Emploi : peintre
✣ Date de naissance : 22/09/1993
✣ Age : 25
✣ Orientation sexuelle : hétérosexuelle
✣ Banque : 399

Dim 7 Oct - 14:58


   
   Zelda & Aron
   Que me réserve l'avenir ?

Z
elda se sentait comme briser alors qu’elle n’avait pas encore donné son amour à cet homme. Elle n’était pas du genre à se battre pour un homme, mais là elle devait lui prouver qu’elle était complètement différente. Elle n’était pas une fille à papa, mais elle se sentait abandonner par lui. Elle resta encore quelques minutes sur la terrasse. Puis elle alla dans laquelle, elle avait mis tous ses travaux et elle avait dis à Aron de se coucher. Elle le retrouva à même le sol, elle se mit contre lui en ne disant rien, car elle avait peur d’être rejeté par celui qu’elle voulait. Elle sortit de son silence et lui dit : « Je te veux près de moi, je veux que tu comprennes que je ne veux pas te savoir dans la rue quand il fait trop froid ou même quand il pleut et trop chaud. Je veux qu’on puisse être un couple comme tous les autres si tu veux … Aron je n’ai pas envie de te voir qu’à la soupe populaire d’accord … j’ai envie de savoir que je peux prendre soin de toi et toi qui est là pour me rassurer … Tu accepterais que je dorme avec toi ce soir et un jour avec toi dans la rue ? »
WILDBIRD

 
Voir le profil de l'utilisateur http://sansfrontiere.forumactif.com/t189-zelda-rose-figueres-la-
Aron Henderson
avatar
✣ Date d'inscription : 13/09/2018
✣ Lettre d'amour : 35
✣ Emploi : aucun
✣ Date de naissance : 25/12/1982
✣ Age : 35
✣ Orientation sexuelle : hétéro
✣ Banque : 364

Lun 8 Oct - 1:04
Que me réserve l'avenir?
Feat. Aron & Zelda


Je pouvais bien la comprendre et elle avait le droit d’être inquiète pour moi. Mais pourtant, je vis dans la rue depuis mes 18 ans, je suis habitué. Elle me retrouva au sol une fois couché. Elle se blottit derrière moi. Je ferme les yeux. Tu sais, j’ai l’habitude à ce froid et à cette pluie, même à la chaleur de l’été. Je suis habitué, alors tu n’as pas à t’inquiéter tu sais. Et…je crois pas que tu aimerais dormir au froid dehors avec moi, tout comme… j’ai de la misère à dormir dans une maison… Je viens entrelacer mes doigts aux siens. Je ne savais pas ce qu’était aimé, être aimé, ni même ce qu’était l’amour, je découvre peu à peu cette nouvelle chose pour moi. Je porte sa main à mes lèvres. Je veux bien dormir avec toi cette nuit. Être seul dans une pièce, dans un endroit qui ne m’est pas familier, me… terrifier, tout comme les orages te terrifient. Je sers sa main, nous étions en cuillère sur le plancher. L’orage se mit à gronder, je ferme les yeux, ce sont m’apaisait, m’aidait à dormir, me rassurait énormément, contrairement à elle, qui en avait peur.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Tel le chant d'une luciole je regarderais ce que nous réserve l'avenir [PV : Naya]
» Ce que l'avenir nous réserve
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» zelda picross
» L'avenir démocratique d'Haiti est menacé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Amsterdam, the capital :: Binnenstad, Le vieux centre :: Nieuwendijk, Rue commerçante-
Sauter vers: